L’entretien vidéo : comment l’utiliser en recrutement ?

L’entretien vidéo : comment l’utiliser en recrutement ?
Jessica Ready

Depuis plus d’un an maintenant, nous subissons une crise sanitaire mondiale sans précédent. Cette crise nous a poussée à digitaliser l’ensemble du processus de recrutement y compris les entretiens. Aujourd’hui, de nombreux entretiens se déroulent entièrement sous format vidéo ou autrement appelé visio. Mais alors comment peut-on utiliser l’entretien vidéo en recrutement ?

Vous connaissez tous le fameux entretien visio via Skype, Zoom ou encore Google Meet. Mais connaissez-vous d’autres manières d’utiliser l’entretien vidéo dans les étapes d’un recrutement ? Oui, il existe de nombreuses façons d’utiliser l’entretien vidéo en recrutement et cet article va vous permettra de les découvrir.

Dans la première partie de cet article, vous découvrirez à quel moment d’un processus de recrutement vous pouvez utiliser l’entretien vidéo. Dans une seconde partie, je vous parlerai des différentes solutions d’entretiens vidéo existantes. Tout au long de cet article, vous aurez également accès à quelques astuces pour des entretiens vidéo réussis !

Quand utiliser l’entretien vidéo dans vos processus de recrutement ?

Avant même d’apprendre à utiliser l’entretien vidéo dans son processus de recrutement, il est important de comprendre les différents types d’entretien visio qui peuvent exister.

Les 2 types d’entretien vidéo possibles.

L’entretien vidéo peut s’organiser de deux manières : en direct ou bien en différé. Voyons d’un peu plus près ces deux types d’entretien.

L’entretien visio en direct.

Depuis quelques années, l’entretien vidéo s’est démocratisé pour bon nombre de postes et de secteurs d’activités différents. Vous connaissez tous l’entretien vidéo classique : le recruteur qui contacte les candidats sélectionnés et qui leur propose un entretien sur Skype, Zoom ou encore Google Meet à une date et heure donnée. Le principe :

  1. Convier les candidats shortlistés à un entretien individuel en visio à une heure et date donnée.
  2. À la date et heure donnée, le recruteur et le candidat se connectent via une plateforme de réunions virtuelles (Zoom, Skype, Google Meet, …).
  3. Pendant un certain laps de temps, ils peuvent alors se voir et échanger en direct sur le poste, sur l’entreprise ainsi que sur les motivations du candidat.

Avant même le début de cette crise sanitaire, l’entretien visio était privilégié dans de nombreuses entreprises face aux entretiens physiques, et ce pour de nombreuses raisons.

On peut par exemple citer le fait que l’entretien visio permet une plus grande adaptabilité pour les candidats et recruteurs : il peut être organisé en tout temps (même tôt le matin ou tard le soir). Autre exemple, il peut permettre en cas d’éloignement géographique du recruteur de pouvoir effectuer un recrutement à distance sans obliger un candidat à se déplacer sur place.

En bref, l’entretien vidéo peut tout autant faciliter la vie du candidat ainsi que celle du recruteur et il en est pour cela devenu un élément incontournable des processus de recrutement.

L’entretien vidéo différé.

En dehors de ce fameux entretien visio direct, il existe également l’entretien vidéo différé. Vous n’êtes peut-être pas totalement inconnu à ce phénomène mais avez-vous réellement déjà utilisé ce système ou même vu ce système en action ? Le principe est simple : le candidat accède à une plateforme et à des questions rédigées par le recruteur, il doit alors y répondre seul, face caméra. Mais alors comment cet entretien différé fonctionne-t-il vraiment ?

  1. Le recruteur choisit une plateforme d’entretien vidéo différé où il va rédiger un questionnaire de candidature comprenant en moyenne 2 à 4 questions puis il transmet le lien de ce questionnaire au candidat.
  2. Le candidat se connecte à la plateforme quand il le souhaite, accède aux questions et y répond en se filmant avec la caméra de son ordinateur ou bien avec son smartphone.
  3. Le recruteur reçoit alors, une fois le questionnaire complété par le candidat, les réponses de son côté. Il peut alors visionner les questionnaires quand il le souhaite.

Cette technique se démocratise de plus en plus, car elle peut être utilisée à n’importe quelle étape du processus de recrutement : de la première candidature du candidat sur l’annonce, en passant par la présélection ou bien comme entretien de motivation.

Elle permet donc de rendre certaines étapes du recrutement plus digitalisées : comme la candidature des candidats ou bien la présélection téléphonique. Cela peut être très pertinent, notamment quand on souhaite donner plus de vie à ses recrutements ou bien quand on a un volume de candidatures très important.

À lire également :

À quel moment du processus utiliser l’entretien vidéo ?

Le gros avantage de l’entretien vidéo, qu’il soit différé ou bien en direct, est qu’il peut être utilisé pour remplacer n’importe quelle étape du processus de recrutement. En remplaçant ces étapes par l’entretien vidéo, l’entreprise peut digitaliser une partie de son processus de recrutement et ainsi gagner en productivité sur certaines tâches.

L’entretien vidéo comme candidature.

De nombreuses entreprises utilisent aujourd’hui l’entretien vidéo différé comme candidature. En effet, pour candidater à certaines offres d’emploi, les candidats doivent absolument remplir un test vidéo en ligne. Il y a deux avantages à cette solution :

  • Le premier : si vos offres d’emploi ont tendance à recevoir beaucoup de candidatures alors le fait de mettre en place ce type de procédures permettra de réduire le nombre de candidatures reçues, car seuls les candidats les plus engagés dans le processus répondront à l’offre.
  • Le deuxième : mettre en place un test vidéo dès le démarrage du processus vous permettra de comprendre les réelles motivations du candidat. Vous pourrez notamment lui poser des questions sur ses motivations ou encore ce qu’il a compris de votre entreprise. Cela vous permettra de gagner du temps en entretien téléphonique et d’éviter les candidats qui, par exemple, n’auraient pas pris le temps de se renseigner sur votre entreprise.

Il y a cependant un inconvénient à prendre en compte dans ce système : certains candidats ne candidateront jamais si vous les obligez à passer par l’entretien vidéo. En effet, le fait de passer devant une caméra pour répondre à des questions n’est pas toujours vu d’un bon œil par les candidats. Vous vous heurtez alors possiblement, en mettant en place ce type de processus, à une baisse de candidature générale sur vos offres.

L’entretien vidéo : étape de présélection.

Dans certaines entreprises, le nombre de candidatures reçues est parfois impressionnant. Mais comment appeler toutes ces personnes quand on a l’impression qu’elles correspondent toutes au poste à pourvoir ? Il est parfois impossible de le faire même avec toute la bonne volonté des recruteurs.

Utiliser l’entretien vidéo différé comme étape de présélection peut alors prendre tout son sens. En effet, ce dernier permet au recruteur d’envoyer le test vidéo en posant des questions concrètes aux candidats présélectionnés au préalable sur CV. Une fois les candidats ayant effectué le test vidéo, le recruteur sera alors en mesure de shortlister les candidats qu’il pourra par la suite appeler pour un premier échange téléphonique.

L’entretien vidéo : remplaçant de l’entretien physique.

Vous connaissez déjà cette étape le fameux entretien vidéo en direct qui permet de remplacer l’entretien physique. C’est l’étape du processus de recrutement la plus remplacée par l’entretien vidéo.

Simple et efficace, elle permet aux candidats et aux recruteurs de pouvoir échanger pendant un temps sur l’adéquation entre le candidat et l’offre de poste à pourvoir.

À lire également :

L’entretien vidéo : quelles solutions choisir ?

entretiens-vidéo-choix-solutions-logiciel-sites-utilisation

Maintenant que nous avons vu comment utiliser l’entretien vidéo dans les étapes du processus de recrutement. Voilà quelques solutions que vous pouvez utiliser pour vos entretiens vidéo en direct comme différé.

Entretien vidéo en direct : les outils à utiliser.

Vous connaissez déjà l’outil qui était le plus utilisé par les recruteurs pour les entretiens vidéo en direct : Skype ! Voilà quelques alternatives que vous pouvez utiliser à la place de Skype :

  • Google Meet.
  • Zoom.
  • Jitsi.
  • Join.me […].

Entretien vidéo différé : quels logiciels ?

Si vous connaissiez déjà l’entretien vidéo en direct, mais que vous n’êtes pas encore familier aux entretiens vidéo différés, voilà quelques outils sur lesquels vous pouvez vous pencher :

  • VisioTalent.
  • InterviewApp.
  • EasyRecrue.
  • Recruitee.

L’entretien vidéo : astuces & conseils !

Maintenant que nous avons vu comment utiliser les entretiens vidéo en recrutement ainsi que les outils que vous pouvez utiliser pour le faire, voilà quelques astuces à garder en tête pour vos entretiens !

Proposez un guide PDF à vos candidats pour les accompagner.

L’entretien vidéo, qu’il soit en direct ou en différé, peut créer un réel stress aux candidats. Afin de minimiser ce dernier, vous pouvez préparer un guide PDF en amont. Dans ce guide, vous pourrez alors donner les bonnes pratiques aux candidats pour qu’ils puissent se préparer à cet entretien dans les meilleures conditions possibles.

Cela leur permettra de se préparer en amont, d’être prêts le jour J et d’éviter le stress lié à une mauvaise préparation. Vous pouvez notamment utiliser l’application Canva, qui vous permettra d’éditer un PDF à vos couleurs et ce, sans aucunes grandes compétences informatiques.

Utilisez des éléments visuels représentant votre entreprise.

La grande problématique des entretiens vidéo : la déshumanisation des recrutements. En effet, les candidats sont nombreux à dire que les entretiens vidéo ne leur permettent pas de créer de vrais liens avec les recruteurs et l’entreprise à laquelle ils postulent. Et c’est normal ! Comment créer un lien avec sa future entreprise quand on n’a jamais vu les locaux ou bien même croiser des membres de l’équipe ?

Vous devez rassurer vos candidats et utiliser des éléments visuels représentant votre entreprise lors de l’entretien vidéo pourraient être un véritable atout.

Vous pouvez, par exemple, vous créez un coin avec une affiche représentant les couleurs, logos et valeurs de votre entreprise. Autre exemple, si vous souhaitez quelque chose de plus discret, vous pouvez avoir une tasse à l’effigie de votre entreprise sur votre bureau.

Le visuel permet aux candidats de se faire à la fois une image du recruteur, mais aussi de l’entreprise. De plus, cela vous permettra de gagner des points en matière de marque employeur.

À lire également :

Faites des partages d’écran.

L’un des gros avantages de l’entretien vidéo en direct : vous pouvez faire des partages d’écran. Et si vous prépariez, en amont de tous vos entretiens, un dossier avec des informations qui pourraient plaire aux candidats et que vous pourriez lui partager via un partage d’écran.

En tant que recruteur, j’aime pouvoir partager mon écran et expliquer aux candidats comment fonctionne telle ou telle chose. Cela peut être l’organigramme de l’équipe afin que le candidat puisse mettre un nom sur les visages de ses futurs collègues ou bien lui montrer les outils que nous utilisons en interne.

Partager des informations de ce style en partage d’écran permettra à vos candidats de se faire une véritable idée de votre entreprise.

L’entretien vidéo : une réelle opportunité de dynamiser vos recrutements !

Vous l’aurez vu : l’entretien vidéo peut être utilisé à n’importe quel moment du processus de recrutement. En effet, qu’il soit en direct ou bien en différé, vous pouvez vous servir de l’entretien vidéo comme filtre de pré-sélection à la place du fidèle entretien téléphonique ou bien comme entretien final de votre processus.

Utiliser l’entretien vidéo c’est également vous assurer de dynamiser et de digitaliser vos processus de recrutement en utilisant des solutions innovantes. Toutefois, vous devez absolument vous souvenir d’une chose : l’entretien vidéo ne doit pas être source de déshumanisation des recrutements. Donnez du sens à vos visio et faites-en une véritable opportunité pour votre marque employeur.

Notez le

Rated 4.4 / 5 based on 248 reviews
Partager l'article

Jessica Ready

Avec 6 années d’expérience en cabinet de recrutement mais également à mon compte, j’accompagne au quotidien de nombreux clients dans leur recrutement et dans la quête de futurs talents. Aujourd’hui, j’accompagne les entreprises en tant que consultante : que ce soit dans leurs recrutements ou encore pour améliorer leur processus de recrutement. J'accompagne également les demandeurs d’emploi à travers des coaching avec un seul but : booster leur recherche d'emploi et leur permettre de décrocher le job de leurs rêves.