Métier en tension : les 10 métiers les plus en tension en 2024

Métier en tension : les 10 métiers les plus en tension en 2024
Adeline Lajoinie

Certains métiers ne trouvent pas assez de candidats pour combler leurs besoins. C’est ce qu’on appelle des métiers en tension : quels sont les 10 principaux en France en 2024 ?

Les métiers en tension : une opportunité pour les salariés ? 

En 2024, le monde du travail fait à nouveau face à des métiers en tension, où la demande dépasse largement l’offre. Ces métiers couvrent divers domaines : santé, bâtiment, industrie et artisanat. Pour les employeurs et les candidats, ces professions représentent des opportunités uniques.

Face à cette pénurie de compétences, une loi sur l’immigration a été mise en place. Depuis janvier 2024, elle facilite l’emploi dans les métiers en tension, en France, pour les talents étrangers via des cartes de séjour spécifiques. Ce dispositif concerne de nombreux métiers, des bouchers aux infirmiers.

Les employeurs, de leur côté, doivent adopter des stratégies novatrices pour attirer et fidéliser ces talents. Cela inclut l’investissement dans la formation continue et l’amélioration des conditions de travail. Le travail temporaire, par exemple, permet une grande flexibilité face aux besoins changeants du marché.

Pour les candidats, les métiers en tension offrent des avantages considérables. Ils peuvent choisir parmi plusieurs offres et négocier des conditions favorables. La formation dans ces domaines peut aussi être une voie vers une carrière stable et durable.

Les cabinets de recrutement jouent un rôle crucial dans ce contexte. Ils connectent les talents avec les opportunités adéquates, facilitant ainsi l’accès à l’emploi. Grâce à une connaissance approfondie des secteurs, ces cabinets offrent des solutions personnalisées qui répondent aux attentes des deux parties.

Les métiers en tension posent certes des défis, mais ils offrent également de précieuses opportunités. Il est essentiel que les employeurs et les candidats comprennent les enjeux et adaptent leurs stratégies en conséquence. 

Abonnez-vous à la newsletter de Culture RH et recevez, chaque semaine, les dernières actualités RH.


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

A lire également :

Quels sont les 10 principaux métiers en tension en 2024 ? 

En 2024, certains métiers en France affichent un fort taux de tension sur le marché du travail, indiquant des difficultés majeures de recrutement.

10-metiers-en-tension-2024

Selon le baromètre de France Travail sur les intentions d’embauche, voici les dix métiers les plus en tension, chacun représentant des défis uniques pour les employeurs en termes de disponibilité et d’adéquation des compétences.

  1. Carrossiers automobiles : Ce métier connaît une hausse significative des besoins en recrutement, reflétant une demande croissante dans l’industrie automobile.
  2. Couvreurs : Ce métier traditionnel continue de faire face à un manque de professionnels qualifiés, exacerbant sa pénurie.
  3. Aides à domicile et auxiliaires de vie : Malgré une légère baisse, ces professions restent critiques, surtout avec le vieillissement de la population.
  4. Employés et techniciens commerciaux de la banque : Le secteur financier, en expansion, peine à trouver des candidats avec les compétences adéquates.
  5. Pharmaciens : Le secteur de la santé, en constante évolution, souffre d’une pénurie persistante de professionnels.
  6. Ouvriers qualifiés en conduite d’équipement d’usinage : L’industrie manufacturière voit une augmentation de la demande pour ces compétences spécialisées.
  7. Médecins : La demande pour des soins médicaux de qualité continue de croître, accentuant le besoin en médecins.
  8. Ouvriers en chaudronnerie et tôlerie : Ces compétences techniques spécifiques sont de plus en plus recherchées dans divers secteurs industriels.
  9. Ouvriers en travaux de façade, d’étanchéité et d’isolation : L’accent mis sur l’efficacité énergétique stimule la demande dans ce domaine.
  10. Soudeurs : Ce métier essentiel à plusieurs industries connaît un déficit de travailleurs qualifiés.

Ces métiers, regroupant au moins 5 000 intentions d’embauche, montrent une tendance où les conditions de travail et l‘inadéquation des profils restent des défis prédominants pour les recruteurs.

Les recruteurs signalent plusieurs obstacles majeurs à l’embauche, notamment un nombre insuffisant de candidats, ce qui représente un défi pour 85% des employeurs. 

De plus, 76% des employeurs estiment que les profils disponibles ne correspondent pas aux exigences du poste

Les conditions de travail difficiles et un déficit d’image de certains métiers dissuadent également de potentiels candidats. 

Ces facteurs, combinés à des questions d’accès et de ressources financières limitées, compliquent la situation, rendant le recrutement dans ces domaines particulièrement ardu. La nécessité d’innover dans les stratégies de recrutement et de formation est donc plus pressante que jamais pour répondre efficacement à ces pénuries de main-d’œuvre.

A lire également :

Partager l'article

Adeline Lajoinie

Journaliste et Rédactrice Web SEO, j'ai promené ma plume dans les colonnes de nombreux journaux. Depuis plus de 10 ans, c'est surtout le digital qui profite de mes mots, pour des rédactions web parfaitement bien référencées, dans tous les domaines.