Apprentissage : une aide financière à l’embauche qui dure jusqu’à fin 2022

Apprentissage : une aide financière à l’embauche qui dure jusqu’à fin 2022
Adeline Lajoinie

Le dispositif d’aide à l’embauche d’un apprenti est prolongé jusqu’à la fin de l’année 2022. Découvrez quelles sont les modalités de cette prolongation !

Ce n’est pas une nouveauté, car l’aide à l’embauche d’apprentis est une mesure du gouvernement datant de 2020. Prolongée jusqu’à la fin de l’année 2022, cette aide peut permettre de favoriser l’apprentissage quelle que soit l’entreprise. Rappel de ses modalités de mise en œuvre. 

L’aide exceptionnelle à l’apprentissage prolongée jusqu’en décembre 2022

En pleine crise sanitaire, en juillet 2020, le Ministère du Travail annonçait la mise en place d’une aide exceptionnelle à l’embauche d’un apprenti pour toutes les entreprises. Un dispositif initialement prévu jusqu’au 31 décembre 2021, puis prolongé jusqu’au 1er juillet 2022 et qui sera finalement valable jusqu’à la fin de l’année 2022. 

Les nouvelles modalités de l’aide exceptionnelle à l’apprentissage

La prolongation de cette aide exceptionnelle en modifie quelque peu les modalités au niveau des dates d’embauche. En effet, comme expliqué par rue de la paye

Les entreprises de moins de 250 salariés doivent remplir les deux conditions suivantes :

  • Le contrat doit être signé entre juillet 2020 et juin 2022 (suite à la prolongation).
  • Le diplôme ou le certificat professionnel délivré à la suite du contrat d’apprentissage ne doit pas être supérieur au Bac+5.

Les entreprises de 250 salariés ou plus doivent remplir les conditions suivantes :

Advertisements
cegos formation
  • Le contrat doit être signé entre juillet 2020 et décembre 2022.
  • Le diplôme ou le certificat professionnel délivré à la suite du contrat d’apprentissage ne doit pas dépasser le niveau Bac+5.
  • L’entreprise s’engage à embaucher un seuil minimum de salariés en contrat d’insertion (apprentissage, professionnalisation ou VIE) de 5% de ses effectifs calculés au 31 décembre 2021. Ce seuil peut être abaissé à 3% si la progression d’embauche de ces contrats au cours de l’année 2021 est d’au moins 10%.

Les montants de l’aide exceptionnelle à l’apprentissage restent inchangés

Ils sont toujours, pour rappel de : 

  • 5 000€ pour l’embauche d’un apprenti de moins de 18 ans.
  • 8 000€ pour l’embauche d’un apprenti de plus de 18 ans.

Abonnez-vous à la newsletter de Culture RH et recevez, chaque semaine, les dernières actualités RH.

Aide unique / Aide exceptionnelle à l’apprentissage : peut-on les cumuler ? 

Non. En vigueur depuis janvier 2019, l’aide unique à l’apprentissage s’adresse, pour 2022, aux employeurs de moins de 250 salariés qui concluent un contrat en apprentissage à compter de juillet 2022, pour la préparation d’un diplôme ou d’un titre à finalité professionnelle de niveau inférieur ou égal au bac.

Son montant, pour rappel, est de :

  • 4 125 € maximum pour la 1re année d’exécution du contrat.
  • 2 000 € maximum pour la 2e année d’exécution du contrat.
  • 1 200 € maximum pour la 3e année d’exécution du contrat.

Non cumulable avec l’aide exceptionnelle pour l’apprentissage, elle peut cependant “être demandée lors de la 2ème année d’exécution du contrat, uniquement pour les contrats éligibles à l’aide unique. Son montant est aligné sur celui de l’aide exceptionnelle.”

Notez le

Rated 4.4 / 5 based on 298 reviews
Partager l'article

Adeline Lajoinie

Ancienne journaliste, j'ai promené ma plume dans les colonnes de nombreux journaux. Depuis plus de 10 ans, c'est le digital qui profite de mes mots, pour des rédactions web parfaitement bien référencées, dans tous les domaines.