Réduction Fillon 2022 : comment la calculer ? Quel taux ? Tout savoir !

Réduction Fillon 2022 : comment la calculer ? Quel taux ? Tout savoir !
Laetitia Baccelli

La réduction Fillon est un loup de mer pour la plupart des experts en paie. Culture RH vous livre toutes les clés pour calculer la Réduction Fillon 2022.

Les charges patronales représentent environ 40% du salaire brut. Toutefois, l’employeur peut bénéficier d’une réduction de charges pour les plus bas salaires, il s’agit de la réduction générale de cotisations patronales, plus souvent appelé réduction Fillon, du nom du ministre du travail en poste à sa mise en place.

Mais qu’est ce que la réduction Fillon ? Comment se calcule t-elle en 2022 ? Comment calculer les différents paramètres de la formule de calcul ?

Nous vous éclairons, dans cet article, sur le calcul de la réduction Fillon en 2022.

Qu’est ce que la réduction Fillon ?

Avant de s’intéresser au mode de calcul de la réduction Fillon en 2022, il convient de comprendre le mécanisme de la réduction Fillon et d’en définir ses bénéficiaires.

La réduction Fillon, c’est quoi ?

La réduction Fillon est une réduction dégressive de certaines cotisations patronales pour les salaires inférieurs à 1,6 SMIC. Ainsi, le taux maximal est appliqué pour un salaire brut au SMIC jusqu’à devenir nul au niveau de 1,6 SMIC.

Quelles cotisations ?

Dans un premier temps, la réduction Fillon concernait seulement les cotisations de Sécurité Sociale. Désormais, le champ d’application a été élargi et les cotisations de chômage et de retraite complémentaire entrent également dans le calcul de la réduction.

Qui peut bénéficier de la réduction Fillon ?

L’article L241-13 du code de la Sécurité Sociale ainsi que l’article L5422-13 du code du travail définit le champ d’application de la réduction Fillon.

La réduction Fillon est applicable à la rémunération des salariés titulaires d’un contrat de travail, quelque leur temps de travail ou le type de contrat.

Par ailleurs, les contrats d’apprentissage ne bénéficient plus d”exonérations spécifiques de cotisations sociales depuis le 1er janvier 2019, ils entrent donc dans le champ d’application de la réduction Fillon.

Pour pouvoir bénéficier de la réduction Fillon, l’employeur doit être soumis à l’obligation d’adhésion au régime d’assurance chômage. Ainsi, peuvent bénéficier de la réduction Fillon (liste non exhaustive) :

  • Les employeurs du secteur privé
  • Les entreprises inscrites au répertoire national des entreprises contrôlées majoritairement par l’état
  • Les Etablissements Public à Caractère Industriel et Commercial (EPIC)
  • Les sociétés d’économie mixte
  • Les entreprises nationales
  • Les associations culturelles affiliées au régime général quel que soit leur statut au regard de l’assurance chômage,
  • Les Offices Publics de l’Habitat (OPH)
  • La poste

Comment calculer la réduction Fillon en 2022 ?

La réduction Fillon est une réduction dégressive de cotisations, a son maximum au niveau du SMIC, elle devient nulle au niveau de 1,6 SMIC.

La réduction Fillon est le motif de redressement le plus fréquent en cas de contrôle Urssaf, c’est pourquoi il convient de bien calculer le taux de réduction.

La formule de calcul de la réduction Fillon

La formule de calul de la réduction Fillon se compose de 3 facteurs :

  • La paramètre T
  • Le SMIC
  • La rémunération brute

Le coefficient C : le cas général

Le taux de réduction, ou coefficient C, se calcule de la manière suivante :

C = (T/0,6) X (1,6 X SMIC / rémunération brute -1 )

Le coefficient C : les cas particuliers

Dans certains cas, le coefficient C de la réduction Fillon prend en compte la spécificité de certaines professions.

Les travailleurs temporaires

Concernant les travailleurs temporaires, le taux de réduction est majoré de 10%, sauf pour les intérimaires en CDI.

C = (T/0,6) X (1,6 X SMIC / rémunération brute -1 ) X 1,1

Les salariés affiliés à une caisse de congés payés

Certains salariés sont obligatoirement affiliés à une caisse de congés payés, comme le secteur du BTP ou le transport par exemple. Ainsi, une majoration de 1,11 s’applique pour calculer le taux de réduction.

C = (T/0,6) X (1,6 X SMIC / rémunération brute -1) X 100/90

Le secteur du transport routier de marchandises

Certains transporteurs sont soumis à un régime d’heures d’équivalence comme les conducteurs grand routiers. Ainsi, cette spécificité est prise en compte dans le calcul du taux de réduction.

C = (T/0,6) X ((1,6 X (A X SMIC) + (nombre d’HS et HC X SMIC) / rémunération brute) -1)

En cas d’affiliation à une caisse de congés payés, il convient également d’appliquer la majoration de 1,11 vue précedemment.

C = (T/0,6) X ((1,6 X (A X SMIC) + (nombre d’HS et HC X SMIC) / rémunération brute) -1) X 100/90

calcul-reduction-fillon-2022-montant

Comment définir le paramètre T ?

Le taux de cotisations pris en compte, ou paramètre T, est calculé par rapport aux différentes cotisations entrant dans le champ d’application de la réduction Fillon.

En fonction de l’effectif de l’entreprise, le taux de la contribution FNAL diffère. Ainsi, le paramètre T sera différend pour les employeurs de moins de 50 salariés et ceux ayant franchis le seuil de 50 salariés.

Les cotisations sociales entrant dans le champ d’application de la réduction Fillon en 2022

Nous ne connaissons pas encore les taux de cotisation pour 2022, voici les taux pour 2021 :

Entreprises de moins de 50 salariésEntreprises de 50 salariés ou plus
Maladie7%7%
Vieillesse plafonnée8.55%8.55%
Vieillesse déplafonnée1.90%1.90%
Cotisation allocations familiales3.45%3.45%
Fraction cotisation AT/MP0.70%0.70%
FNAL0.10%0.50%
Contribution Solidarité Autonomie0.30%0.30%
Retraite AGIRC/ARRCO + CEG (Contribution d’équilibre Générale)6.01%*6.01%*
Assurance chômage4.05%4.05%
Total32.06%32.46%
* Appliquer les taux dérogatoires dans la limite de 6.01% et d’une prise en charge patronale de 60%

Ainsi le paramètre T est de :

  • 0,3206 pour les employeurs de moins de 50 salariés
  • 0,3246 pour les employeurs d’au moins 50 salariés

Comment calculer la valeur du SMIC ?

La valeur du SMIC à prendre en compte est un facteur déterminant de la formule de calcul du taux de réduction.

La valeur du SMIC en 2022

Nous ne connaissons pas encore la valeur du SMIC en 2022. En 2021, la valeur du SMIC était fixé à :

Valeur de référenceFormule de calculMontant
SMIC annuel1820 X SMIC Horaire18 655 euros
SMIC mensuel(1820/12) X SMIC horaire1554,58 euros

La prise en compte du SMIC est la notion la plus complexe du calcul de la réduction Fillon. C’est d’ailleurs pour ce facteur que se loge les principales erreurs constatées dans les contrôles Urssaf. En effet, dans certains cas, la valeur du SMIC doit être proratisée.

Le SMIC à prendre en compte en cas de paie décalée

En cas de paie décalée, c’est à dire en cas de paiement du salaire le mois suivant, il convent de prendre en compet la valeur du SMIC correspondant à la période d’emploi.

Ainsi, pour le salaire de décembre versé en janvier, il convient de prendre la valeur du SMIC de décembre et non celle de janvier.

Comment calculer le SMIC en cas de temps partiel ?

En cas de temps de travail inférieur à la durée légale du travail, il convient calculer la valeur du SMIC au prorata du temps de travail. En cas de changement de la durée du travail en cours d’année, la valeur du SMIC doit être calculée pour chaque période.

Exemple :
Un salarié est en temps partiel pour 12,33H par mois de janvier à juin, en juillet il repasse à temps plein.
Valeur du SMIC de janvier à juin : 18655 / 12 X 6 /151,67 X 121,33 = 7 461,63
Valeur du SMIC de juillet à décembre : 18655 / 12 X 6 = 9 327,50
Le SMIC annuel à prendre en compte pour la formule est de 16 789,13 euros

Entrée ou sortie en cours de mois

En cas d’entrée ou sortie en cours de mois, la valeur du SMIC doit être calculée au prorata du temps de présence en prenant en compte le salaire que le salarié a effectivement perçu et le salaire qu’il aurait perçu s’il avait travaillé tous le mois.

SMIC X salaire perçu / rémunération que le salarié aurait perçu s’il avait travaillé tous le mois.

Pour une bonne prise en compte du prorata du temps de travail, il convient d’ignorer d’une part et d’autre les éléments de salaire relatifs au solde de tout compte :

  • Indemnité de congés payés
  • Indemnité de RTT, repos compensateurs, …
  • Indemnité de rupture (précarité, indemnité de départ à la retraite, …)
  • Tout autre indemnité inhérente au solde de tout compte

Par ailleurs, il convient également d’ignorer les élements de salaire qui ne sont pas impactés par l’absence.

Exemple :
Un salarié quitte l’entreprise en cours de mois, sa rémunération soumise à cotisation est de 2100 euros dont 500 euros correspondant à l’indemnité de fin de contrat et 500 euros correspondant à l’indemnité de congés payés. Elle bénéficie également d’une prime forfaitaire de 100 euros quelque soit son temps de travail. Son salaire pour un mois complet est de 2100 euros dont 100 euros de prime forfaitaire.
SMIC mensuel = 1 554,58 X ( 1000/2000) = 777,29 euros

Absence au cours du mois

Lorsque le salarié est absent et sa rémunération non maintenue ou partiellement maintenue, le SMIC à prendre en compte dans le calcul de la réduction doit être calculé au prorata de la même manière que pour un mois incomplet.

A noter qu’en cas de subrogation des Indemnités Journalières de Sécurité Sociale, il convient d’ignorer celles-ci dans le calcul du prorata.

SMIC X salaire perçu / salaire que le salarié aurait perçu s’il avait travaillé tout le mois

Exemple :
Un salarié est en arrêt maladie non maintenu. Il perçoit 1500 euros. Son salaire pour un mois complet est de 2000 euros.
SMIC = 1 554,58 X ( 1500/2000) = 1 165,94 euros

Modification de la valeur du SMIC en cours d’année

En cas de revalorisation du SMIC en cours d’année, la valeur doit être pris en compte pour chaque période.

Exemple :
Au 01/01, le SMIC horaire est à 10,25 €, au 01/07, il passe à 10,30 €.
SMIC du 01/01 au 30/06 : 9 327,50 euros
SMIC du 01/07 au 31/12 : 9 373 euros
SMIC annuel à prendre en compte : 18 700,50 euros

Réalisation d’heures supplémentaires et complémentaires

En cas d’heures supplémentaires et complémentaires, le SMIC est majoré par rapport au nombre d’heures effectivement travaillées.

SMIC X (durée du travail + heures supplémentaires ou complémentaires)

Exemple :
Un salarié à temps plein effectue 6 heures supplémentaires sur le mois.
SMIC = (151,67 +6) X 10,25 = 1 616,08 euros
Un salarié à temps partiel effectue 4 heures complémentaires sur le mois.
SMIC = (121,33 +4) X 10,25 = 1 284,63 euros

En cas d’heures structurelles ou forfait heures, il convient de rapporter le nombre d’heures hebdomadaires correspondant au forfait (exemple : 4H pour 39H) à une valeur mensuelle de la manière suivante :

SMIC horaire X (durée du travail + (heures structurelles hebdomadaires X 12 / 52 ))

Le forfait jours

Pour les salariés en forfait jours, même s’il s’agit le plus souvent des cadres dont la rémunération dépasse les 1,6 SMIC, un calcul particulier s’applique pour la prise en compte du SMIC.

SMIC X nombre de jours travaillés en application de la convention / 218

Quelle rémunération brute ?

Le salaire soumis à cotisations

La rémunération à prendre en compte est le salaire assis sur les cotisations sociales entrant dans le champ d’application de la réduction Fillon soit le salaire soumis à cotisations sociales.

Que se passe t-il en cas de déduction forfaitaire spécifique ?

Certaines salariés, qui engagent régulièrement des frais professionnels dans le cadre de leur activité (BTP, transport, spectacle, …), peuvent bénéficier d’une déduction de leur base soumise à cotisation.

Appliquer la déduction forfaitaire spécifique permettait de bénéficier d’une réduction plus avantageuse que sans la déduction.

A compter du 1er janvier 2020, les pouvoirs publics ont mis en place une limitation de l’effet d’aubaine en plafonnant l’avantage. Ainsi, la réduction est plafonné au mondant de la réduction sans la déduction forfaitaire spécifique majoré de 30%.

Historique de la réduction Fillon depuis 2019

La réduction Fillon 2021

Paramètre TSMIC annuel
0.3206 ou 0.3246*18 655

*0.3206 pour les entreprises de moins de 50 salariés et 0.3246 pour les entreprise d’au moins 50 salariés

La réduction Fillon 2020

Paramètre TSMIC annuel
0.3205 ou 0.3245*18 473

*0.3205 pour les entreprises de moins de 50 salariés et 0.3245 pour les entreprise d’au moins 50 salariés

La réduction Fillon 2019

Du 1er janvier 2019 au 30 septembre 2019

Paramètre TSMIC annuel
0.2809 ou 0.2849*18 254,60

*0.2809 pour les entreprises de moins de 20 salariés et 0.2849 pour les entreprise d’au moins 20 salariés

A compter du 1er octobre 2019 ou cas particuliers prenant en compte la contribution d’assurance chômage dès le 1er janvier 2019

Paramètre TSMIC annuel
0,3214 ou 0.3254*18 254,60

*0.3214 pour les entreprises de moins de 20 salariés et 0.3254 pour les entreprise d’au moins 20 salariés

Notez le

Rated 4.5 / 5 based on 178 reviews
Partager l'article

Laetitia Baccelli

Fort de plus de 10 ans d’expériences dans le domaine de la paie, j'ai toujours eu à cœur de développer des outils et méthodes améliorant la productivité et facilitant la gestion au quotidien. J'accompagne désormais les entreprises en qualité de consultante pour des missions d'audit et de formalisation de processus, de développement d’outils de gestion ainsi qu' en tant que support pour la production de la paie.