L’épargne salariale, un outil d’engagement des collaborateurs ?

L’épargne salariale, un outil d’engagement des collaborateurs ?
Anne-Marie Arinal

Ex-Responsable RH, j'accompagne les entreprises du secteur RH dans la conception-rédaction d'articles visant à valoriser leur expertise.

L’épargne salariale offre des avantages sociaux et fiscaux à vos salariés. Mais est-ce réellement un outil au service de l’engagement collaborateur ? Intéressement et participation, n’y a-t-il que les avantages sociaux et fiscaux qui comptent ? Ou l’aspect QVCT et développement de soi prennent-ils le pas ?

Au cœur des enjeux de la gestion RH, l’épargne salariale émerge comme un levier stratégique pour les entreprises désireuses de motiver et d’engager leurs collaborateurs.

Selon un sondage réalisé par OpinionWay en 2023, 76% des salariés qui en bénéficient estiment que cela a un impact sur leur motivation et 72% sur leur fidélité à l’entreprise.

En offrant aux employés la possibilité d’être récompensés selon les résultats – à travers des mécanismes tels que la participation, l’intéressement et l’abondement, cette pratique est plus qu’un simple dispositif financier.

Elle associe les salariés à la performance de l’entreprise, elle renforce leur implication dans la réussite collective. Et si l’épargne salariale était aussi un levier de fidélisation et d’engagement en jouant un rôle dans le bien-être au travail ?

L’épargne salariale, un levier d’engagement des salariés

L’épargne salariale est un ensemble de mécanismes mis en place par les entreprises, qui combine :

  • Des dispositifs qui permettent aux entreprises de verser des primes collectives d’association à la performance (intéressement, participation) ou d’incitation à l’épargne (abondement).
  • Des plans d’épargne salariale qui permettent aux salariés de se constituer un capital personnel à moyen terme ou en vue de la retraite dans des conditions avantageuses.

L’épargne salariale est fortement sollicitée par les entreprises, car elle est une stratégie gagnante pour l’employeur et les collaborateurs.

Pour ces derniers, elle représente soit un complément de rémunération immédiat, soit un moyen de se constituer une épargne personnelle en vue de la retraite, grâce à un cadre fiscal avantageux. Quant à l’employeur, il bénéficie d’avantages sociaux et fiscaux pour favoriser le placement des primes versées sur des plans d’épargne dédiés.

En basant le calcul des primes sur les résultats de l’entreprise, salariés et employeurs ont des intérêts qui convergent vers une meilleure performance et l’atteinte d’objectifs collectifs. Certains employeurs et managers utilisent ce dispositif pour encourager leurs équipes à se dépasser et à être plus performantes.

Mais l’épargne salariale n’est-elle qu’un outil d’engagement et de fidélisation à travers une meilleure rémunération ?

Abonnez-vous à la newsletter de Culture RH et recevez, chaque semaine, les dernières actualités RH.


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

Lire également:

L’épargne salariale, un élément clé de la QVCT

En avril 2022, nous avions réalisé et publié un sondage dans lequel 60% des salariés avaient cité les prestations de retraite de leur employeur comme l’une des principales raisons de rester dans l’entreprise (contre 41% en 2010).

Indice de maturité des RH 2024 : transformer et réinventer les RH

Basé sur les résultats d’une enquête menée auprès de 740 leaders RH dans le monde, cet Index de Maturité RH vous permettra de situer votre profil parmi ceux du marché et d’orienter efficacement votre stratégie RH. Une méthodologie inédite, des chiffres exclusifs et des analyses ciblées pour des recommandations concrètes ! Cet index de maturité RH vous est proposé par notre partenaire Cegid.

Je télécharge le guide RH

Tous les Français se préoccupent de leur santé financière. Les questions de rémunération, de financement de projets personnels, de produits d’épargne, de préparation de la retraite sont toutes sujettes à de longues réflexions. Et la charge mentale qui y est liée déborde parfois sur le temps de travail.

Proposer des dispositifs pour dynamiser l’épargne des salariés et faciliter leur gestion financière personnelle à moyen et long terme fait partie des actions menées par les entreprises dans le cadre d’une politique RSE.

Se préoccuper de la retraite de ses salariés est un moyen de les soulager mentalement. Les collaborateurs apprécient que l’entreprise témoigne d’un réel intérêt pour leur bien-être et leur avenir.

L’épargne salariale, un atout au service de la marque employeur

Nous avons vu que les dispositifs liés à l’épargne salariale étaient :

Un complément de rémunération

Les sommes versées au titre de l’intéressement et de la participation sont exonérées de cotisations sociales (hors CSG et CRDS) et bénéficient d’un traitement fiscal favorable.

Un levier d’engagement

Les dispositifs d’intéressement et de participation sont des outils incitatifs. Ils renforcent l’implication des employés dans la performance collective de l’entreprise.

Un facteur clé du bien-être

Les plans d’épargne retraite permettent aux salariés d’envisager l’avenir plus sereinement.

Un outil de fidélisation

En proposant un dispositif d’épargne salariale, les entreprises offrent un avantage supplémentaire qui renforce la motivation et l’engagement des employés.

Un plan d’épargne salariale est un avantage social qui permet de se démarquer des concurrents et d’attirer de nouveaux talents. Cela permet de renforcer l’attractivité de l’entreprise.

L’épargne salariale est sans conteste un atout au service de la marque employeur de l’entreprise.

En conclusion

L’épargne salariale se révèle être bien plus qu’un simple dispositif financier au sein des entreprises.

En associant les salariés à la performance globale de l’entreprise à travers des mécanismes tels que la participation, l’intéressement et l’abondement, l’épargne salariale crée un sentiment d’appartenance et d’implication au sein de l’organisation.

Le fait que les primes soient liées aux résultats de l’entreprise incite les collaborateurs à s’investir davantage dans l’atteinte des objectifs collectifs, favorisant ainsi une culture collective de l’excellence et de la performance.

En permettant aux entreprises de récompenser leurs collaborateurs sans alourdir leurs charges sociales et fiscales, l’épargne salariale devient un élément clé de la politique de rémunération et de fidélisation des talents.

À lire également :

Partager l'article

Anne-Marie Arinal

Je me suis reconvertie dans le marketing digital, après avoir été responsable RH dans de grands groupes français. Aujourd'hui, je combine mon amour des mots à celui des Ressources Humaines pour rédiger des articles experts, optimisés pour le web.