Congé menstruel : la validation de Lyon Métropole

Congé menstruel : la validation de Lyon Métropole
Adeline Lajoinie

Le congé menstruel, adopté dans plusieurs pays européens, est encore en réflexion à l’Assemblée Nationale. Pourtant, certaines entreprises françaises et administrations l’ont déjà validé avec enthousiasme.

Congé menstruel : où en est-on au niveau mondial ? 

Le congé menstruel émerge comme une révolution sociale en Europe, avec l’Espagne pionnière en la matière. Ce dispositif autorise les femmes à s’absenter du travail pour des règles douloureuses, avec une compensation salariale. Ainsi, elles peuvent obtenir jusqu’à trois jours par mois, selon les cas. Ce modèle suit l’exemple de nations asiatiques telles que le Japon et la Corée du Sud.

En Espagne, une loi innovante a été adoptée en février 2023. Les femmes peuvent désormais bénéficier d’un arrêt maladie, sans limitation de durée, prescrit par un médecin. Cette avancée, portée par Irène Montero, fait figure de référence en Europe malgré certaines controverses.

Au Japon, ce droit existe depuis 1947. Les employeurs ne peuvent refuser une demande de congé menstruel. Le nombre de jours n’est pas fixé, et la rémunération varie selon l’entreprise. 

En Corée du Sud, la loi permet un jour de congé non rémunéré par mois, sous peine d’amendes pour les entreprises défaillantes.

L’Indonésie, depuis 2003, et Taïwan offrent respectivement jusqu’à deux jours et trois jours par an, ces derniers étant traités comme des congés maladie. 

En Zambie, le “jour des mères” permet un congé supplémentaire par mois, sans formalités administratives.

Des initiatives d’entreprises, notamment en Australie et en Inde, montrent une volonté d’aller plus loin, avec jusqu’à douze jours de congés payés par an.

Ces mesures, bien que variées, soulignent un mouvement mondial vers une meilleure reconnaissance des besoins spécifiques des femmes. Elles mettent en lumière l’importance d’une approche empathique et équilibrée au sein du monde professionnel.

Abonnez-vous à la newsletter de Culture RH et recevez, chaque semaine, les dernières actualités RH.


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

À lire également :

Congé menstruel : le grand “oui” de la Métropole de Lyon 

En France, l’initiative du congé menstruel gagne du terrain au sein des entreprises et des administrations. Des sociétés telles que Louis Design à Toulouse proposent des jours de congé payés supplémentaires pour leurs employées victimes de règles douloureuses. Carrefour, géant de la grande distribution, introduit douze jours par an pour les femmes atteintes d’endométriose.

Des villes comme Saint-Ouen ou Abbeville et des structures éducatives comme les Universités d’Angers et de Montpellier prennent des mesures similaires, soulignant un mouvement croissant vers la reconnaissance des besoins spécifiques des femmes en milieu professionnel.

Cependant, le Sénat français a récemment rejeté une proposition de loi visant à généraliser le congé menstruel, un refus considéré par certains comme une occasion manquée d’adapter le pays aux évolutions sociétales. 

Malgré ce revers, la Métropole de Lyon se distingue par son engagement en faveur du bien-être de ses agentes.

Sous la présidence de Bruno Bernard, Lyon est devenue la première grande collectivité française à tester le congé menstruel, avec plus de cent agentes bénéficiant de cette mesure depuis son introduction. Cette expérimentation marque un pas important vers l’amélioration des conditions de travail des femmes souffrant de règles douloureuses.

La Métropole ne s’arrête pas là, elle mène également une campagne de sensibilisation pour briser le tabou entourant les règles douloureuses. L’autorisation d’absence, obtenue sur présentation d’un certificat médical, et la possibilité de télétravailler offrent un cadre adapté à celles affectées par des troubles menstruels.

En complément, Lyon a instauré un congé pour les cas d’arrêt naturel de grossesse et teste la semaine de quatre jours pour promouvoir un équilibre sain entre vie professionnelle et personnelle.

Indice de maturité des RH 2024 : transformer et réinventer les RH

Basé sur les résultats d’une enquête menée auprès de 740 leaders RH dans le monde, cet Index de Maturité RH vous permettra de situer votre profil parmi ceux du marché et d’orienter efficacement votre stratégie RH. Une méthodologie inédite, des chiffres exclusifs et des analyses ciblées pour des recommandations concrètes ! Cet index de maturité RH vous est proposé par notre partenaire Cegid.

Je télécharge le guide RH

En mars, six mois après son expérimentation, la Métropole de Lyon a encouragé fortement l’instauration de la mesure concernant le congé menstruel.

À lire également :

Partager l'article

Adeline Lajoinie

Journaliste et Rédactrice Web SEO, j'ai promené ma plume dans les colonnes de nombreux journaux. Depuis plus de 10 ans, c'est surtout le digital qui profite de mes mots, pour des rédactions web parfaitement bien référencées, dans tous les domaines.