Inclusion : aider les femmes à accéder aux postes de direction

Inclusion : aider les femmes à accéder aux postes de direction
Adeline Lajoinie

1 Française sur 4 estime ne pas avoir les mêmes chances qu’un homme d’accéder à un poste de direction. Un “sentiment” qui rejoint malheureusement la réalité. Alors qu’employés et candidats sont particulièrement sensibles aux enjeux de l’équité et de l’inclusion, comment l’entreprise peut-elle réduire ces inégalités ?

L’inclusion, indispensable pour devenir une Best Workplace® en 2023

L’inclusion pose encore souci en France. Les derniers chiffres issus de l’étude « Great Insights 2023 » menée par Great Place To Work® confirment que l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes demeure un enjeu majeur dans le monde du travail.

Magazine IN'formation N°2 - Le marketing de la formation

Au travers de ce deuxième numéro nous explorerons les principaux aspects du marketing de la formation et son rôle crucial dans le développement et la réussite des initiatives de formation professionnelle. Vous trouverez ainsi des articles, des fiches pratiques et des interviews d’experts. Ce magazine est proposé par notre partenaire Lefebvre Dalloz Compétences.

Je télécharge le magazine

En 2023, 26% des Françaises pensent que l’égalité des chances pour accéder à des postes de direction fait défaut. 

Par ailleurs, 64% des actifs jugent que l’équité de traitement entre genres n’est pas systématique. Les plus sceptiques sur l’évolution de l’égalité professionnelle sont les 15-24 ans (72%) et les moins diplômés (75%).

Les domaines majoritairement masculins, tels que l’industrie et la construction, montrent une régression. 

Toutefois, depuis la loi Rixain, visant à féminiser les cadres, des améliorations sont notées. Cependant, pour les secteurs avancés comme les biotechnologies et l’aérospatiale, les femmes actives françaises signalent des disparités salariales

En contraste, le secteur des transports montre une amélioration notable. Globalement, la parentalité, les attitudes sexistes et l’auto-censure freinent l’avancement professionnel des femmes, selon les Français.

Les hommes valorisent la convivialité au travail, tandis que les femmes privilégient l’équilibre entre vie pro et perso. Ceci, juste après la rémunération et la quête de sens au travail, comme facteur d’influence de l’attractivité d’une entreprise.

Advertisements

Abonnez-vous à la newsletter de Culture RH et recevez, chaque semaine, les dernières actualités RH.


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

À lire également :

Qu’est-ce qu’une Best Workplace for Women ? 

Great Place To Work® évalue annuellement des entreprises à l’échelle mondiale pour construire une société meilleure et promouvoir la diversité et l’inclusion. 

En 2023, 35 entreprises françaises ont reçu le titre de Best Workplaces For Women, reconnaissant leurs efforts pour l’équité de genre, impactant au-delà de leur espace de travail. 

95% de leurs collaboratrices estiment que l’équité de traitement contribue à la performance et l’attractivité de l’entreprise.

Comment favoriser l’inclusion et la diversité en entreprise ? 

Great Place To Work recommande quatre leviers aux entreprises pour favoriser l’inclusion et la diversité :

  1. Recrutement et égalité : Il est crucial de prévenir la discrimination dès le recrutement. Des outils comme Gender Decoder éliminent les biais sexistes des annonces. La formation des managers au recrutement inclusif assure une sélection objective.
  2. Équité salariale : Des entreprises utilisent des mécanismes de suivi en temps réel des écarts salariaux. Les évaluations annuelles par les pairs garantissent l’équité des opportunités pour tous, même après un congé maternité.
  3. Parentalité sans discrimination : Les entreprises lauréates facilitent l’équilibre vie pro-perso des parents en proposant diverses initiatives, comme le congé enfant malade, le soutien à l’AMP, la flexibilité des horaires, etc.
  4. Lutte contre les biais et le sexisme : Il est essentiel de sensibiliser toutes les parties prenantes au sexisme quotidien. Des entreprises organisent des conférences et des ateliers pour dénoncer le sexisme et les préjugés ou promeuvent l’égalité des genres dans toutes leurs communications externes et interviennent dans les écoles pour encourager la place des femmes dans la tech.

À lire également :

Partager l'article

Adeline Lajoinie

Journaliste et Rédactrice Web SEO, j'ai promené ma plume dans les colonnes de nombreux journaux. Depuis plus de 10 ans, c'est surtout le digital qui profite de mes mots, pour des rédactions web parfaitement bien référencées, dans tous les domaines.