Compétences Responsable des Relations Sociales 2023 : les 7 expertises clés

Compétences Responsable des Relations Sociales 2023 : les 7 expertises clés
Julia Kuster

Créatrice et dirigeante d'Idéal RH, cabinet spécialisé dans la gestion des ressources humaines, j'accompagne les entreprises sur toutes leurs problématiques liées à la gestion RH et au recrutement.

Le responsable des relations sociales est un acteur incontournable au sein de l’entreprise. Véritable chef d’orchestre des relations sociales en entreprise, il doit maitriser 7 compétences clés essentielles afin de remplir parfaitement ses missions.

Le responsable des relations sociales occupe des missions à forts enjeux stratégiques au sein des entreprises. Positionné entre la Direction et les acteurs des relations sociales en entreprise, tels que les représentants du personnel, il doit maitriser 7 compétences clés essentielles afin d’assurer au mieux ses missions.

Le métier de responsable des relations sociales et ses enjeux

Le métier de responsable des relations sociales a le vent en poupe. Il est devenu un acteur incontournable dans les entreprises, a fortiori dans celles dotées de représentants du personnel : CSE (Comité Social et économique), délégués syndicaux, etc.

En effet, ses principales responsabilités sont tournées vers la gestion et la préservation de bonnes relations avec les différentes instances représentatives du personnel, et la garantie d’un bon climat social.

Le responsable des relations sociales est généralement positionné comme le bras droit du DRH ou du Directeur de l’établissement. Il peut également être appelé « directeur des relations sociales » ou « responsable de la gestion sociale ».

II occupe un poste clé et stratégique au sein de la structure, il est donc le plus souvent recruté à un niveau de diplôme Bac+5, avec une expérience sur le terrain d’environ 5 à 7 ans.

Les missions du responsable des relations sociales

Les missions du responsable des relations sociales sont très diversifiées, et dépendent de la taille et de la structure de l’entreprise :     

  • Réaliser une veille réglementaire sur le droit social.
  • Définir une stratégie de gestion des relations sociales, en lien avec celle de l’entreprise.
  • Préparer et organiser les élections professionnelles.
  • Organiser et animer les réunions avec le CSE et les autres représentants du personnel.
  • Négocier et suivre les accords d’entreprise.
  • Conseiller la direction de l’entreprise, ainsi que la ligne managériale, notamment sur l’application du droit social.
  • Représenter l’entreprise auprès des acteurs des relations sociales et syndicales, mais également de l’inspection du travail.
  • Garantir un climat social équilibré dans l’entreprise : auditer le climat social, proposer et mettre en place des actions en ce sens, en lien avec les différents acteurs de l’entreprise.
  • En fonction de l’organisation de l’entreprise, il peut également participer à la mise en place et la mise à jour de la BDESE (Base de Données Économique Sociale et Environnementale).

A lire également :

Abonnez-vous à la newsletter de Culture RH et recevez, chaque semaine, les dernières actualités RH.


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

Les 7 compétences clés du responsable des relations sociales

Les hard skills

Maîtrise du droit social

Il est important pour le responsable des relations sociales d’avoir une parfaite et entière maîtrise du droit social ainsi que de la convention collective applicable à l’entreprise, notamment concernant les relations collectives de travail.

Ainsi, il est souvent demandé aux responsables des relations sociales d’avoir un Master en Droit social ou en gestion des ressources humaines, lui permettant d’avoir des bases solides sur ces sujets et de pouvoir réaliser une veille en la matière.

Maîtrise des stratégies de négociation et d’influence

La maîtrise des stratégies de négociation permet au responsable des relations sociales de pouvoir se positionner lors des différentes négociations ayant lieu au sein de l’entreprise avec les partenaires sociaux.

En effet, il est amené à négocier le protocole d’accord préélectoral, les accords d’entreprises ou sur d’autres sujets. Cette maîtrise nécessite une certaine expérience qui s’acquiert sur le terrain, c’est pour cela que les responsables des relations sociales sont le plus souvent recrutés avec un niveau d’expérience sur le terrain.

La suite après la publicité

Qualités rédactionnelles

Le responsable des relations sociales est en charge de la rédaction des accords d’entreprise.

Il est donc impératif qu’il ait un excellent niveau d’expression écrite, afin que les accords produits soient compréhensibles à la fois par les salariés, mais également par les autorités en charge de la vérification et du contrôle de ces accords, comme par exemple l’inspecteur du travail.

Une vision à 360° de l’entreprise

Le responsable des relations sociales doit avoir une vision globale de l’entreprise, afin d’en cerner et d’en comprendre tous les rouages et les enjeux. Il est l’intermédiaire entre la direction et les partenaires sociaux.

Les soft skills

Gestion du stress

Le responsable des relations sociales gère les relations avec les représentants syndicaux et les représentants du personnel, qui parfois peuvent avoir des revendications allant à l’encontre de la politique menée par la direction.

Il est confronté à des situations stressantes, notamment lors des négociations avec ces acteurs, ou bien encore lorsque le climat social est difficile : grève, périodes de licenciements. Il doit être en mesure de conserver son sang-froid.

Capacité de communication

Le responsable des relations sociales est amené à communiquer avec différents partenaires : salariés, représentants du personnels, représentants syndicaux, actionnaires, direction, ligne managériale etc.

Employeurs : 10 obligations à connaître en droit du travail

Les textes de loi et décrets entrés en vigueur ces derniers temps sont venus impacter les obligations des employeurs, créant ainsi de nouveaux impératifs à respecter pour rester en règle. Téléchargez ce dossier spécial pour faire le point sur les 10 obligations à connaître. Ce livre blanc a été réalisé par notre partenaire les Editions Tissot.

Je télécharge gratuitement

Il doit donc pouvoir adapter sa communication en fonction de son interlocuteur, et savoir faire preuve de diplomatie. Il doit également pouvoir accompagner le changement lors de la mise en place de projets majeurs en entreprise, et avoir des compétences en gestion des conflits.

Autonomie 

Le responsable des relations sociales est un poste cadre, il doit savoir gérer son activité en autonomie, en gérant toutes ses multiples activités en parallèle. Il doit également pouvoir travailler en équipe, car il travaille en lien étroit avec la direction.

Conclusion

Le responsable des relations sociales occupe un rôle stratégique au sein des structures dotées de représentants du personnel. C’est un poste clé qui nécessite des compétences pointues et une certaine expérience.

Les perspectives d’évolution du responsable des relations sociales sont multiples, il peut ensuite envisager d’occuper des fonctions de directeur/trice des ressources humaines ou même de direction générale.

A lire également :

Partager l'article

Julia Kuster

Créatrice et dirigeante d'Idéal RH, cabinet spécialisé dans la gestion des ressources humaines, j'accompagne les entreprises sur toutes leurs problématiques liées à la gestion RH et au recrutement. Certifiée pour l'accompagnement des transitions professionnelles, je réalise également des bilans de compétences individualisés et des accompagnements de carrière. Passionnée par les relations humaines et notamment dans l'environnement professionnel, j'ai à coeur d'aider les individus à se réaliser dans leur vie professionnelle.