Télétravail : 40% des 18-34 ans avouent télétravailler en pyjama

Télétravail : 40% des 18-34 ans avouent télétravailler en pyjama
Adeline Lajoinie

Quels sont les codes qu’il faut intégrer dans la sphère professionnelle ? Et comment les salariés français arrivent-ils, plus ou moins bien à vivre avec en fonction de leur âge, de leur région de travail ? Monster s’est associé à YouGov pour interroger deux générations de Français, les 18-34 ans et les plus de 50 ans. Et les résultats sont étonnants.

Des jeunes parisiens qui ont adopté le pyjama pour télétravailler

Une récente Étude YouGov / Monster a travaillé sur les codes à intégrer en entreprise et a interrogé les Français sur les comportements qu’ils adoptent dans la sphère professionnelle. On y apprend, entre autres, que 40% des plus jeunes aiment télétravailler en pyjama contre seulement 12% des plus de 50 ans. 

Les plus habitués à ce style décontracté sont les Parisiens (54% des 18-34 ans), devant les salariés du Sud (45% du Sud-est et 36% du Sud-ouest). Pas de différence ici entre les genres puisqu’autant de jeunes femmes et de jeunes hommes télétravaillent en pyjama (40%), de même que chez les plus séniors (13% de femmes chez les plus de 50 ans et 12% chez les hommes).

Les jeunes, moins à l’aise face à la bise et au tutoiement / vouvoiement 

Parmi les usages du quotidien dans la sphère professionnelle, l’usage du tutoiement ou du vouvoiement entre collaborateurs semble plus complexe à maîtriser pour les nouveaux arrivants. Les 50 ans et plus (13%) sont plus à l’aise pour faire cette distinction, alors que les jeunes sont plus confus (23%) face à l’attitude à adopter.  

Autre point d’achoppement pour la jeune génération : la question de la bise. Une habitude qui tend à se faire oublier dans la sphère professionnelle depuis la pandémie.

Les plus jeunes se sentent moins à l’aise avec l’idée de devoir faire la bise (16% trouvent cela difficile vs 11% des plus âgés). Savoir dans quelle situation faire la bise ou pas s’avère être également une question que se posent davantage les 18-34 ans (13% vs 7% pour les plus de 50 ans).

Advertisements

A lire également :

Pourquoi vos entretiens annuels sont un échec ?

Pour transformer l’entretien en un moment clé pour fidéliser vos collaborateurs, notre partenaire Lucca a rédigé un guide “10 raisons pour lesquelles vos entretiens annuels sont un échec”. Vous y découvrirez des conseils pratiques de la préparation au plan d'action concret en exploitant les résultats des entretiens.

J'accède au contenu

Abonnez-vous à la newsletter de Culture RH et recevez, chaque semaine, les dernières actualités RH.


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

Consensus autour d’une hiérarchie et d’une organisation compliquée à appréhender

Sans distinction d’âge ni de génération, une majorité de Français (39%) pense que l’organisation interne et la hiérarchie dans l’entreprise sont les points les plus difficiles à appréhender pour comprendre comment fonctionne une société (37% chez les plus jeunes, contre 41% chez les plus de 50 ans).

Puis viennent les outils d’organisation professionnelle, de coordination et de partage (Slack, Teams, Trello, etc.), qui apparaissent, pour 27% des jeunes et 30% des plus âgés, comme une difficulté à l’adaptation en entreprise.

Enfin, 3ème difficulté identifiée : le jargon professionnel. Il apparaît comme tout aussi compliqué à maîtriser pour les jeunes (23%) et les plus séniors (25%).

A lire également :

Partager l'article

Adeline Lajoinie

Journaliste et Rédactrice Web SEO, j'ai promené ma plume dans les colonnes de nombreux journaux. Depuis plus de 10 ans, c'est surtout le digital qui profite de mes mots, pour des rédactions web parfaitement bien référencées, dans tous les domaines.