Entretiens annuels : les attentes des collaborateurs pour 2024

Entretiens annuels : les attentes des collaborateurs pour 2024
Adeline Lajoinie

A l’occasion des entretiens annuels, entreprises et collaborateurs confrontent leurs points de vue et surtout leurs attentes. Les entreprises françaises vont se retrouver en 2024 face à deux grands enjeux : attirer de nouveaux talents et garder les actuels. Comment les entretiens annuels peuvent-ils aider ?

Des inquiétudes liées à la rétention de talents…

Les résultats de la dernière enquête du Guide des salaires 2024 de Robert Half pose la question des priorités des employeurs face aux attentes de leurs collaborateurs.

Cette année, les entretiens annuels et professionnels mettront de nouveau l’accent sur les salaires comme préoccupation principale des employés. 

Cependant, face aux défis de 2024, les employeurs doivent envisager d’autres stratégies pour assurer la satisfaction et la fidélisation de leurs équipes.

Un enjeu crucial se profile, puisque 58% des employeurs expriment des craintes quant à leur capacité de fidéliser leurs collaborateurs, dans un marché souvent favorable aux candidats. Les employés semblent partager cette inquiétude, avec 59% d’entre eux qui ressentent la même chose.

Employeurs : 10 obligations à connaître en droit du travail

Les textes de loi et décrets entrés en vigueur ces derniers temps sont venus impacter les obligations des employeurs, créant ainsi de nouveaux impératifs à respecter pour rester en règle. Téléchargez ce dossier spécial pour faire le point sur les 10 obligations à connaître. Ce livre blanc a été réalisé par notre partenaire les Editions Tissot.

Je télécharge gratuitement

En pratique, on observe que :

  • 45% des employeurs notent une hausse des départs pour des reconversions professionnelles, une tendance confirmée par 50% des salariés.
  • 41% remarquent une augmentation du turn-over volontaire, contre 49% du côté des salariés.
  • 33% constatent une hausse du nombre d’employés quittant l’entreprise dans les 12 premiers mois, un pourcentage légèrement inférieur (38%) chez les salariés.

Bien que le manque de compétitivité salariale soit le principal souci en matière de rétention de talents (mentionné par 34% des employeurs et 39% des salariés), la charge de travail représente la deuxième préoccupation majeure pour les salariés (35%), mais elle n’est que le quatrième souci pour les employeurs (29%).

Les employés craignent aussi un manque de programmes de reconnaissance et des possibilités limitées d’évolution de carrière / de formation ; un dernier point que les entreprises n’incluent pas du tout dans le top 5 de leurs préoccupations et qu’elles devraient prendre en compte. 

Abonnez-vous à la newsletter de Culture RH et recevez, chaque semaine, les dernières actualités RH.


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

À lire également :

La suite après la publicité

… mais aussi à l’attractivité de l’entreprise

Pour les entreprises françaises, recruter des talents qualifiés représente un défi considérable, surtout face à la difficulté de proposer des salaires attractifs en comparaison avec la concurrence. 

Les dirigeants français reconnaissent aussi l’importance d’offrir un équilibre travail-vie personnelle et d’intégrer une certaine flexibilité dans les horaires pour séduire de potentiels candidats. 

Quelles sont alors les principales inquiétudes des employeurs concernant leur capacité à attirer des talents qualifiés en 2024 ? Voici les cinq préoccupations majeures :

  • 49% s’inquiètent d’une rémunération insuffisante ou non compétitive en comparaison avec d’autres postes similaires.
  • 38% craignent de ne pas pouvoir offrir des salaires compétitifs face à d’autres entreprises du même secteur.
  • 13% sont préoccupés par un mauvais équilibre entre vie professionnelle et personnelle.
  • Une inquiétude se manifeste également quant au manque d’avantages compétitifs pour les employés.
  • Enfin, le manque de flexibilité, comme la possibilité de télétravailler ou d’avoir des horaires flexibles, est une source de préoccupation.

Les avantages extralégaux, une solution ? 

Face à un marché de l’emploi hautement compétitif, il est essentiel pour les entreprises d’innover en matière de packages extrasalariaux offerts aux employés actuels et potentiels. 

C’est pourquoi de nombreux entrepreneurs se tournent vers des approches alternatives pour créer un cadre de travail attrayant, visant à attirer et retenir les talents. 

Les avantages sociaux supplémentaires offerts par les employeurs peuvent souvent être le facteur déterminant pour les talents de haut niveau dans leur décision de rejoindre ou non une entreprise.

Mais là encore, les attentes ne sont pas forcément les mêmes…

À lire également :

Partager l'article

Adeline Lajoinie

Journaliste et Rédactrice Web SEO, j'ai promené ma plume dans les colonnes de nombreux journaux. Depuis plus de 10 ans, c'est surtout le digital qui profite de mes mots, pour des rédactions web parfaitement bien référencées, dans tous les domaines.