Formation

Blended Learning : définition, étapes, avantages, inconvénients…

blended-learning-definition-avantages-inconvenients-e-learning

L’arrivée des générations Y et Z dans le monde du travail renforce la tendance du digital au sein des organisations.

Le domaine de la formation est particulièrement touché par cette croissance du digital. Directement impactées, les Ressources Humaines placent au cœur de leurs actions la transformation de l’approche de la formation au sein des entreprises.

Dans cet article, nous allons vous présenter un modèle de formation adopté par beaucoup d’entreprises : le Blended Learning. Ce modèle est en pleine expansion et séduit de plus en plus les gérants, les salariés et toutes personnes concernées par le domaine de la formation.

Mais qu’est ce que le blended learning ? Pourquoi ce modèle de formation attire-t-il autant les entreprises ? Nous vous proposons d’apporter une présentation complète du Blended learning afin de répondre à cette interrogation.

Qu’est-ce que le blended learning ?

definition-blended-learning-difference-e-learning-avantages-inconvenients-concept

Le blended learning, c’est quoi ? Définition !

Le blended learning, connu sous l’appellation de « formation mixte » en français, combine une formation en présentiel et une formation réalisée à distance.

Ce modèle offre aux apprenants un accompagnement suivi par un formateur ainsi que des modules à effectuer en ligne en fonction de leurs emplois du temps.

A travers ce modèle de formation, le salarié est placé au coeur du processus de formation, il en est même acteur.

L’apprenant acquière une certaine autonomie dans son parcours de formation ce qui l’incite à être impliqué et davantage motivé. 

Comment se déroule une formation blended learning ?

Le temps des formations effectuées seulement en présentiel, choisies ou parfois désignées par le manager est presque révolue depuis l’apparition d’une formule comme celle du Blended learning.

L’enjeu des Ressources Humaines, notamment dans le domaine de la formation, est d’adhérer au changement qu’offre le digital pour que la formation en Blended learning représente un réel levier dans la performance du salarié au sein de l’entreprise.

Comment les Ressources Humaines intègrent-elles un tel modèle au sein des entreprises ?

Lire également:

Le concept

Le Blended Learning offre deux approches d’apprentissage:

  • Le présentiel : Un formateur accueille les apprenants dans un lieu prédéfini pour échanger sur le thème de la formation. Le formateur est l’interlocuteur clef qui transmet le savoir et guide les salariés tout au long de leur parcours de formation.
  • A distance : les apprenants s’auto-forment en ligne via une plateforme définie par l’entreprise. Les salariés peuvent choisir le lieu ainsi que le moment où ils souhaitent se former. Ils adaptent leurs temps de formation en fonction de leurs emplois du temps. Ils sont libres d’y consacrer du temps durant leurs heures de travail comme en-dehors (le soir, le week-end). Ils deviennent pilotes de leurs parcours de formation.

Le parcours de formation est personnalisé et chaque salarié avance à son rythme. 

Cette manière de procéder invite les salariés en formation a s’investir et dynamise le processus de formation.

Les étapes d’une formation blended learning

Il n’existe pas de modèle précis à suivre pour instaurer un blended learning au sein d’une entreprise.

Chaque entreprise s’approprie le concept en fonction de leur politique, valeur et de leur budget. 

Mais une trame peut être proposée et conseillée pour aiguiller les nouveaux adhérents.

1- Enquête auprès des collaborateurs

Dans un premier temps, il semble important de consulter l’ensemble des collaborateurs afin de récolter leurs opinions ainsi que leurs envies concernant le changement d’organisation des formations.

Etant les premiers concernés, mettre en place un modèle de formation qui réponde à leurs attentes pourra garantir pertinence et efficacité.

2- Stratégie, objectifs, outils et contenus

Cette étape va permettre de penser à la stratégique ainsi qu’aux objectifs à atteindre pour une restructuration du processus de formation.

Choisir les bons outils de communication et contenus est une étape importante. Il faut que les supports séduisent les salariés pour les accrocher et les investir dans une démarche de formation continue.

Il existe des logiciels qui permettent la gestion et le suivis des formations en ligne, on les intitule : LMS (Learning Management System). 

A quoi sert concrètement un logiciel LMS dans la mise en oeuvre d’un Blended learning ?

Un logiciel LMS permet d’assurer un suivi du Blended learning et d’organiser la partie e-learning, les classes virtuelles ainsi que celles en présentiel.

Ce type de logiciel constitue un socle à partir duquel les RH ou managers vont pouvoir concevoir des solutions de formation qui attirent l’attention des salariés et les motivent. 

Un LMS permet de fournir des formations en ligne et des supports pédagogiques pour les salariés. Il aide à l’organisation et à gérer les formations en ligne mais aussi les sessions prévues en présentiel.

A travers ce logiciel, le personnel concerné par la mise en oeuvre d’un blended learning, aura le choix du format et d’adapter son contenu en fonction des attentes. 

Il existe différent LMS. Le choix appartient aux entreprises de s’approprier celui qui correspondra le mieux aux besoins en fonction des objectifs et de leur budget.

3- Ne pas oublier le suivi

Le Blended learning offre une autonomie aux salariés dans l’apprentissage de nouvelles compétences. Mais il est important d’assurer un suivi effectué par un formateur afin d’aiguiller et conseiller l’apprenant pour éviter qu’il se retrouve face à des questionnements sans réponses ou qu’il omet des éléments essentiels.

Le rôle du formateur est majeur même durant les temps en apprentissage à distance. Il va permettre de maintenir une ligne directive dans le processus de formation et apporter des éléments clefs aux apprenants pour enrichir leurs apprentissages.

Le logiciel LMS offre cette faculté à assurer un suivi en ligne afin de constater les points forts ainsi que les axes d’améliorations des salariés en formation.

Cet aspect permettra au formateur de construire sa session en présentiel et d’ajuster son accompagnement de façon personnalisée.

4- La gratification

Pour valoriser la démarche de s’inscrire dans un processus de formation, il est intéressant de mettre en place une gratification. 

Fournir une certification officielle pour acter la fin d’une formation valorise le salarié. Il est important pour le salarié qui s’engage à suivre une formation de pouvoir mettre en avant cette nouvelle compétence. Un salarié qui trouve un réel intérêt à se former est un atout pour engager le salarié dans une démarche de formation continue.

Quelle différence avec le e-learning ?

Depuis la révolution du digital, le e-learning s’est imposé comme évidence au fur et à mesure des années. 

Le e-learning est un mode d’apprentissage à distance. Les apprenants ont accès à des contenus pédagogiques de formation via internet sur des plateformes dédiées (MOOC, COOC…) ou directement sur le réseau intranet de l’entreprise. 

Ce modèle de formation offre aux salariés la liberté d’aménager leurs temps de formation et enrichir leurs connaissances afin de monter en compétence dans leur carrière professionnelle.

La différence que nous pouvons souligner entre le e-learning et le Blended learning est le temps en présentiel. 

Le modèle de formation en e-learning n’est pas constitué d’un temps de session en présentiel avec un formateur contrairement au Blended learning. 

Lire également:

Qu’apporte une formation blended learning par rapport à une formation classique ?

apprentissage-mixte-blended-learning-différence-e-learning-concept

Une formation classique, dite en présentiel, demande du temps et de l’investissement de nombreuses personnes internes (direction, manager, service de formation…) mais aussi extérieur à l’entreprise (formateur, intervenants…)

L’organisation d’une formation classique s’avère complexe d’un point de vue logistique mais aussi humain. 

Elle nécessite la réservation de locaux, d’équipements, de transports et logements si des salariés viennent de loin pour suivre la formation au siège de l’entreprise. 

Le service de formation de l’entreprise doit prendre en compte les disponibilités de chaque collaborateur en fonction de leurs obligations professionnelles.

Toute cette organisation représente un coût important pour l’entreprise.

C’est pourquoi, le blended learning devient populaire et s’inscrit dans une transformation de processus de formation afin de venir soulager une organisation trop conséquente et peu efficace sur le long terme. 

L’enjeu des entreprises aujourd’hui est de gagner du temps, d’être plus productif et efficace.

En ajoutant une grande partie des étapes de formation en ligne, les collaborateurs, que ce soit du côté des apprenants ou des organisateurs, vont pouvoir répondre aux stratégies de l’entreprise tout en continuant à prendre le temps de se former.

Quels sont les avantages et les inconvénients d’un Blended learning?

Un tel modèle représente un réel avantage pour les entreprises souhaitant apporter une amélioration dans leur approche en termes de formation.

Les avantages

Pour l’apprenant

Les avantages sont : 

  • L’autonomie, l’indépendance et la responsabilisation
  • La gestion du temps de formation en fonction de l’emploi du temps 
  • L’accessibilité facile de la formation et n’importe où
  • Un gain de temps
  • La flexibilité de la formation 

Pour l’entreprise

Les avantages sont : 

  • La réduction considérable des coûts de formation 
  • L’efficacité de la formation 
  • Un gain de temps pour les managers et les organisateurs
  • L’optimisation de la gestion de la formation

Les inconvénients

1- l’organisation des sessions en présentiel

Effectivement, la formule du Blended learning, ne résout pas toutes les contraintes d’organisations qu’engendrent une formation en présentiel. Mais, il est important de ne pas sous-estimer l’importance d’organiser des sessions en présentiel.

Il ne faut pas négliger le lien avec un formateur car il représente un pilier dans le processus de formation. Il génère une cohésion de groupe et favorise le développement humain.

2 – Décalage entre les différentes générations

Au sein d’un processus de formation, divers profils suivent la formation et certains peuvent rencontrer des difficultés dans l’utilisation de certains outils informatiques, parfois complexes. Ces obstacles numériques peuvent entraver le bon déroulement de la formation.

Le rôle du formateur est indispensable pour apporter des explications sur le fonctionnement des différents outils utilisés pour suivre la formation en ligne correctement.

3- Des questions sans réponses

La partie formation en ligne ne permet pas toujours d’obtenir des réponses immédiates aux questions que peuvent se poser les collaborateurs lors d’un module.

Pour éviter de décourager les collaborateurs, ou que des lacunes prennent place, l’entreprise peut mettre en place un Chat privé réservé aux personnes participant à la formation.

Ce chat favorisera la cohésion du groupe en formation et augmentera la motivation de mener à bien toutes les étapes de la formation.

4- Favoriser la formation en ligne et délaisser la partie en présentiel

Les collaborateurs apprécient d’avoir la possibilité de se former en autonomie et d’aménager leurs temps mais ils ont aussi besoin d’échange et de contact avec d’autres collaborateurs en formation.

Ce contact joue un rôle important dans l’apprentissage de nouvelles compétences car chacun à quelque chose à apporter à l’autre. 

Pourquoi choisir une formation blended learning ?

La transformation digitale des entreprises concerne beaucoup de secteurs d’activités et notamment celui de la formation professionnelle.

Aujourd’hui, le numérique inscrit et incite les collaborateurs à s’instruire chaque jour et partager avec les autres. Tout le monde est connecté et a accès à un tas d’informations instantanément.

Suivre la dynamique qu’offre le digital est une bonne stratégie pour les entreprises.

La digitalisation de la formation représente un enjeu majeur pour les entreprises mais, surtout, est un atout indéniable pour développer et valoriser le capital humain.

L’objectif des entreprises dans la mise en place d’un blended learning est la performance de la formation vis à vis des collaborateurs et l’entreprise.

Il est essentiel, à travers un blended learning, de fournir des moyens adaptés pour stimuler et valoriser le collaborateur a s’inscrire dans une démarche de formation.

Le choix d’opter pour un blended learning comme stratégie de formation va offrir un apprentissage complet et continue aux collaborateurs.

 Il est important de souligner que cette nouvelle approche doit être appréhender et s’inscrire dans une démarche d’évolution des comportements de toutes les personnes concernées pour la rendre efficace et durable. 

Quelques mots pour la fin …

La digitalisation de la formation permet de mieux répondre aux problématiques que rencontrent les entreprises (réactivité, productivité, baisse des budgets, efficacité, etc). Mais cela permet aussi de faire évoluer les comportements de tous face aux nouvelles technologies qui occupent une place de plus en plus importante dans un quotidien professionnel.

Le rôle des Ressources Humaines évoluent dans cette transformation digitale de la formation.

Le DRH va porter ce projet de transformation et divulguer les nouveaux comportements à adopter face à ce changement.

Le rôle des RH responsables de la formation s’inscrit dans une dynamique d’accompagnement des personnes vers un parcours de formation personnalisé et continue au sein de l’entreprise.

A propos de l'auteur

Pauline Dautresme

Commenter l'article