baromètre soft skills

3 techniques pour alimenter son vivier candidats à l’infini

3 techniques pour alimenter son vivier candidats à l’infini
Charlène Hemery

Experte en Marketing RH, Fondatrice Talent Catcher

Disposer d’un vivier qualifié dans lequel puiser le moment venu, c’est le rêve de tout recruteur.
Si en plus je vous disais que ce vivier pouvait s’auto-alimenter, vous imaginez ?

Dans cet article, je vous livre 3 conseils pour constituer votre vivier candidats, et raccourcir vos délais de recrutement.

#1 Créer une communauté de collaborateurs Alumnis

Recruter 2 fois vos collaborateurs, vous y avez déjà pensé ?

Vous déployez beaucoup d’énergie pour attirer, recruter et fidéliser chacun de vos talents… ne gâchez pas vos efforts lorsqu’ils décident de vous quitter !

Un collaborateur en phase avec votre entreprise, vos valeurs, vos produits… ne cessera pas de l’être, même s’il vous a quitté.

L’offboarding est la dernière étape de l’expérience collaborateur, c’est la période précédant son départ, souhaité ou non. Mais ce n’est pas la fin de la relation, au contraire.

Alors, soignez les départs :

  • Créez un parcours dédié à l’image de l’onboarding.
  • Formez et sensibilisez vos managers.
  • Communiquez les sorties en interne et en externe.
  • Saluez les collaborations qui se terminent. 

Et ensuite… Entretenez le lien !

Pourquoi entretenir le lien ?

Parce qu’un départ n’est pas synonyme de trahison. Les nouvelles générations sont volatiles : elles partent – sans rancune – et peuvent même revenir tel un boomerang. En maintenant la relation, vous augmentez les chances qu’ils pensent à vous dans le futur…

Votre alumni pourrait également vous recommander à son réseau, sachant que sa parole aura encore plus de crédibilité aux yeux des candidats, que lorsqu’il était encore sous contrat avec vous.

Les communautés d’anciens collaborateurs ne sont pas rares aux États-Unis (Tesla, Youtube, LinkedIn…) mais l’initiative est encore peu courante en France.

Pourtant, les collaborateurs sont demandeurs.

Que ce soit pour donner un coup de pouce à leur carrière, maintenir le lien avec leurs anciens collègues ou juste avoir des nouvelles de l’entreprise.

Adecco l’a bien compris en dédiant un espace en ligne, des événements, des conférences… à sa communauté de plus de 1 700 Alumnis.

Ils m’ont d’ailleurs confié que de nombreux membres sont désormais clients du Groupe.

Abonnez-vous à la newsletter de Culture RH et recevez, chaque semaine, les dernières actualités RH.

#2 Maintenir le lien avec vos ex-candidats

Il n’y a pas que vos ex-collaborateurs qu’il fait bon de soigner, les non-retenus également !

Que ce soit le candidat qui décline votre proposition ou à votre initiative, dans bien des cas, cette position pourrait être amenée à évoluer : une nouvelle opportunité qui se présenterait, un nouveau rebondissement dans sa carrière, une mobilité… 

Advertisements

Vous avez intérêt à garder le lien avec les candidats qui ont déjà fait la démarche de candidater une première fois auprès de vous.

80% des candidats ayant reçu une réponse négative se disent prêts à repostuler ultérieurement

LinkedIn 2022 – Enquête réalisée par Laura Pedro.

Évidemment, il faut que le candidat conserve une image positive de votre entreprise, de son process de candidature et du feedback que vous réaliserez.

Vous n’éviterez pas la déception, mais vous pouvez limiter le sentiment de rejet en lui expliquant votre décision et l’invitant à s’inscrire dans votre vivier, s’il le souhaite.

Comment entretenir le lien ?

Si vous utilisez un ATS (Applicant Tracking System), c’est très simple : il vous suffit de créer un statut « vivier » qui consolidera les adresses mails auxquelles vous souhaitez adresser vos messages.

Si vous n’avez pas d’outil de gestion des candidatures, vous pouvez créer une base de données manuellement sur Excel ou un groupe privé sur LinkedIn.

A minima, je vous conseille d’ajouter chaque candidat non retenu (mais éligible à le devenir) à votre réseau LinkedIn, afin de suivre leurs évolutions, les féliciter et entretenir votre relation.

Quel que soit le canal que vous choisirez, vous pourrez leur adresser des opportunités d’emploi personnalisées ou un contenu spécifique : les nouvelles de l’entreprise, ses innovations, ses nouveaux clients, ses partenariats… pour susciter l’intérêt de postuler à nouveau.

C’est ainsi que Swile a pensé son expérience candidat, avec l’intervention de Yaggo :

1. Ils adressent une réponse personnalisée et bienveillante à chaque candidat :
Résultat : 98% des candidats répondent avec émerveillement.

2. Ils ont créé des viviers pour sécuriser les profils non-retenus, mais à haut potentiel :
Résultat : 603 candidats en vivier.

3. Ils gardent le contact en communiquant avec eux chaque mois au travers d’une newsletter, leur proposant des opportunités spécialement sélectionnées en fonction de leur profil accompagné d’actualités axées sur la marque employeur de Swile.

#3 Valoriser davantage les softskills

Plutôt que de passer des semaines à rechercher un candidat qui disposerait de toutes les compétences techniques, distinguez celles qui sont indispensables, et celles que vous pouvez lui enseigner.

Revoir vos critères de recrutement, en valorisant davantage les qualités comportementales, vous permettra d’élargir votre champ de candidats.

Face à l’obsolescence des compétences, la disparition de certains métiers, l’apparition de nouvelles fonctions… miser sur le potentiel du candidat, notamment ses capacités d’adaptation et d’apprentissage devient indispensable.

Recruter des profils disposant de la personnalité adéquate, mais inexpérimentés, diminue également le risque que vos concurrents ne les courtisent.

Ouvrez-vous à des profils en début de carrière ou en reconversion, vos possibilités n’en seront que ducuplées.

Ces 5 dernières années : 1 actif sur 4 sest reconverti.

France compétences

Pour capter ces nouveaux profils : pensez à la cooptation ! Vos collaborateurs sont vos meilleurs ambassadeurs : ils vous garantissent authenticité et réactivité.

Un collaborateur qui pense à quelqu’un dans son réseau vous envoie généralement son CV dans les 24 à 72 heures.

Par expérience, elle m’a permis de recruter 1 profil coopté sur 6, devenant ainsi mon principal canal de recrutement. 

Vous avez désormais 3 tips facilement actionnables pour accélérer vos délais de recrutement.

A lire également :

Partager l'article

Charlène Hemery

Formatrice | Consultante | Ex-Directrice Développement RH Passionnée par les RH depuis l'adolescence, j'ai exercé dans différents secteurs et taille d’entreprise avec pour fil rouge : le Recrutement et la Marque employeur. Au fil des années, des problématiques d'attractivité et de fidélisation rencontrées, j’ai fait de l’approche Marketing des Ressources Humaines ma marque de fabrique. C'est désormais cette méthode que j'enseigne pour transformer le quotidien d'un maximum de recruteurs.