Comment intégrer la théorie du Flow dans son management ?

Comment intégrer la théorie du Flow dans son management ?
Anaïs Le Digarcher

Ex-Recruteuse devenue Créatrice de contenus & Rédactrice, je fais rayonner votre communication RH.

Est-ce qu’un collaborateur en quête de sens au travail doit nécessairement quitter son entreprise pour y parvenir ? Quels sont les moyens dont disposent les entreprises pour les y aider ? Et si le management détenait la réponse ? Découvrez ce qu’est le Flow Management et les avantages qu’il représente pour les collaborateurs comme pour les entreprises.

Chaque personne possède son propre niveau de motivation interne. À partir de là, difficile pour un manager d’avoir un impact sur une notion qui est propre à chacun.

Cependant, à l’heure où de nombreuses études révèlent que les collaborateurs sont de plus en plus en quête de sens au travail, il est intéressant d’inclure dans son management des pratiques visant justement à accompagner les collaborateurs dans cette quête.

Selon une étude AUDENCIA réalisée fin 2021, ce sont effectivement 92% de répondants à une enquête qui se disent être à la recherche de sens dans leur travail, 50% qui se questionnent et 42% qui souhaitent entreprendre une transition professionnelle.

Et s’il était possible de travailler en interne sur ce bonheur au travail? Et si vous, manager, vous pouviez détenir ce pouvoir?

Pour répondre à ces questions, nous allons d’abord définir ce qu’est le Flow et comment l’identifier. Ensuite, nous verrons comment intégrer cette notion de Flow dans votre management et les moyens de favoriser ce Flow précisément.

Nous examinerons également le rôle du manager dans ce processus et les actions concrètes à mettre en place pour promouvoir cette dynamique.

Enfin, nous discuterons du Flow au service du bien-être collectif et de la performance, démontrant ainsi l’impact positif d’une telle approche sur l’ensemble de l’organisation.

En abordant ces différents aspects, vous pourrez découvrir des stratégies efficaces pour accompagner vos collaborateurs vers une meilleure satisfaction au travail et une performance accrue.

Qu’est-ce que le Flow ?

Mis en avant par le psychologue hongrois Mihály Csíkszentmihályi, il s’agit d’un état atteint lorsque l’on est complètement plongé dans une activité, en pleine concentration, en plein engagement, avec une satisfaction dans son accomplissement, autrement dit, un état de fluidité optimal.

Par ailleurs, vous connaissez tous des états de Flow dans votre vie personnelle et dans votre vie professionnelle.

Comment l’identifier ?

Un des tout premiers indicateurs de l’état de Flow est cette sensation de ne pas voir le temps passer alors que vous êtes plongé dans une activité. Ensuite, il s’agit d’être pleinement concentré et engagé. La sensation peut aller jusqu’à ressentir un profond bien-être, aucun ennui, aucune anxiété, juste de la sérénité et de la stimulation.

Donc, identifier la ou les activités qui vous plongent dans cet état forme de superbes pistes à explorer pour votre carrière et votre quête de sens au travail.

Et si vous intégriez cette notion de Flow dans votre management ?

La théorie du Flow peut devenir votre allié à bien des égards :

Comment favoriser ce Flow justement ?

Un des principes cruciaux du Flow repose notamment sur le fait que les compétences soient alignées au challenge. Sans cela, apparaîtront frustration, stress et déception, tout l’opposé du Flow.

La suite après la publicité

Toutefois, sans challenge, l’activité peut prendre une tournure ennuyeuse, il est donc question de trouver le bon équilibre !

Booster la santé mentale en entreprise

À l'heure où 1 salarié sur 2 s'estime être en détresse psychologique (Opinion Way), le rôle des entreprises dans la santé mentale des collborateur·ice·s n'est plus à démontrer. Découvrez 7 conseils pour des équipes épanouies et en meilleure santé dans notre e-book sur le sujet : culture du feedback, ouverture et parole libérée, avantages salariaux etc. Inspirez vos actions QVCT et faites de votre entreprise une championne de la santé mentale. Cet e-book vous est proposé par notre partenaire Urban Sports Club.

Découvrir l'e-book

D’autre part, des facteurs peuvent freiner voire bloquer le Flow, comme le manque de compétences, l’impossibilité de se concentrer, la surcharge de travail, ou encore le manque de valorisation ou d’explication.

À lire également :

Le rôle du Manager dans tout cela ?

Tout d’abord, vous pouvez aborder le Flow avec vos équipes, à l’occasion par exemple de l’entretien annuel, mais cette pratique peut aussi s’inviter dans votre management quotidien, voire même en atelier collectif, libre à vous de choisir.

L’idée est d’ouvrir le dialogue et d’inviter à la réflexion à travers un travail de questionnement :

  • Pourquoi as-tu commencé ce job ?
  • Pourquoi te lèves-tu chaque matin ?
  • Comment trouves-tu la motivation ?
  • Dans quelles situations professionnelles te sens-tu vraiment heureux, vivant, épanoui, plein d’énergie ?
  • Dans quelles activités ne vois-tu pas le temps passer ?
  • Quelles sont ces situations de façon précise : quel était le contexte, que faisais-tu exactement, avec qui étais-tu, quel a été le résultat ?
  • Si le résultat est négatif, qu’est-ce qui a pu te freiner ?
  • De quoi es-tu particulièrement fier sur le plan professionnel ?
  • Qu’est-ce que tu trouves particulièrement excitant ou motivant ?

Discutez-en avec vos équipes/vos managers et proposez-leur cet exercice, réfléchissez ensemble à la meilleure façon possible pour animer vos FLOWS respectifs.

Abonnez-vous à la newsletter de Culture RH et recevez, chaque semaine, les dernières actualités RH.


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

Les actions à mettre en place ensuite :

theorie flow management definition mise en place

À vous de jouer !

Vous pouvez orienter vos collaborateurs dans leur quête de Flow et de sens, en prenant en considération tous leurs retours.

Cela peut passer par :

  • De la formation, si besoin d’aligner les compétences à un challenge en particulier.
  • De l’accompagnement, si vos équipes manifestent effectivement un besoin d’être davantage guidées.
  • Une adaptation de l’environnement, afin qu’il soit plus propice aux attentes de chacun.
  • Des objectifs clairs et réalisables, comme le propose la méthode SMART*
  • Du feedback, constant et immédiat sur le degré d’atteinte des objectifs.

*Parler objectifs SMART, c’est fixer des objectifs ensemble (manager et collaborateur) :

Spécifique : C’est-à-dire définis avec des termes précis et partagés.
Mesurable : On doit pouvoir savoir si l’objectif a été atteint ou pas et comment.
Ambitieux (et acceptables) : Les objectifs doivent être excitants et engageants.
Réalisable et réaliste : Mais ils doivent rester atteignables !
Temporellement défini : Les objectifs doivent avoir une date ou un délai bien défini.

À lire également :

Le Flow au service du bien-être collectif et de la performance

Prendre en considération le Flow de chacun, c’est aussi envisager des adaptations ou des évolutions de poste.

Par exemple, pour une collaboratrice qui se sent vraiment bien quand elle est en contact avec des clients, pourquoi pas lui permettre de multiplier les opportunités de contact et de faire évoluer son poste en ce sens.

Ainsi, une répartition des missions est possible en fonction des Flows de chacun, voire même des évolutions de poste en fonction de leurs zones de génie, au service de la performance de l’entreprise. Tout le monde y gagne !

Partager l'article

Anaïs Le Digarcher

Créatrice & Rédactrice de contenus RH, je m'appuie sur mon expertise terrain de 10 ans en Formation, Marketing RH et Recrutement, à la fois en France et au Royaume-Uni, pour faire rayonner la communication des entreprises et des marques qui souhaitent mieux attirer et fidéliser leurs candidats ou leurs clients.