Les réunions d’équipe : toujours utiles en 2024 ? 

Les réunions d’équipe : toujours utiles en 2024 ? 
Adeline Lajoinie

Comment bien gérer les réunions d’équipe à l’heure de la digitalisation et du télétravail ? En France, fait-on trop ou pas assez de réunions d’équipe ? Et sont-elles vraiment efficaces ?

La réunionite aiguë : une maladie des entreprises françaises ? 

Dans le contexte actuel du retour au bureau et de la réévaluation des méthodes de travail, l’étude “Workplace Woes: Meetings Edition” réalisée par Atlassian offre un aperçu alarmant de la culture de réunion prévalant dans les entreprises françaises. 

Selon cette analyse, les réunions d’équipe, omniprésentes en 2024, suscitent un questionnement quant à leur réelle utilité. Le rapport révèle un sentiment général de saturation face à l’excès de réunions, perçues comme un frein plutôt qu’un levier de productivité.

Les employés de bureau en France expriment plusieurs préoccupations majeures. D’une part, ils se sentent piégés par un calendrier surchargé de réunions qui, bien que destinées à des fins variées telles que la prise de décisions importantes (47%), la clarification des objectifs (51%), la génération d’idées en brainstorming (44%), la socialisation (28%) et le suivi de la situation (32%), semblent monopoliser leur temps au détriment d’autres formes de collaboration plus efficaces. 

D’autre part, une absence de clarté et de directives concrètes à l’issue de ces réunions est fréquemment rapportée, avec 52% des participants avouant quitter les séances sans savoir précisément quelles actions entreprendre par la suite.

L’impact sur la productivité est incontestable. Une large majorité de travailleurs (81%) est convaincue qu’une réduction du temps consacré aux réunions accroîtrait leur efficacité. En conséquence, plus de la moitié (52%) opte pour éviter certaines réunions afin de se concentrer sur leurs tâches. 

De surcroît, l’étude met en lumière une tendance à la procrastination, où 74% des sondés admettent que leurs réunions mènent souvent à d’autres réunions plutôt qu’à des actions tangibles, tandis que 79% estiment que ces dernières pourraient être nettement plus courtes.

La suite après la publicité

7 conseils pour préserver la santé mentale de vos collaborateurs

À l'heure où 1 salarié sur 2 s'estime être en détresse psychologique (Opinion Way), le rôle des entreprises dans la santé mentale des collborateur·ice·s n'est plus à démontrer. Découvrez 7 conseils pour des équipes épanouies et en meilleure santé dans notre e-book sur le sujet : culture du feedback, ouverture et parole libérée, avantages salariaux etc. Inspirez vos actions QVCT et faites de votre entreprise une championne de la santé mentale. Cet e-book vous est proposé par notre partenaire Urban Sports Club.

Je découvre

Cette “réunionite aiguë” semble donc être une maladie répandue au sein des entreprises françaises, soulignant un besoin impérieux de repenser les pratiques de travail pour favoriser une meilleure efficacité et satisfaction des employés.

Abonnez-vous à la newsletter de Culture RH et recevez, chaque semaine, les dernières actualités RH.


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

À lire également :

Comment améliorer ses réunions d’équipe ? 

Si les réunions d’équipe sont incontournables dans le monde professionnel, elles ne doivent pas nécessairement rimer avec inefficacité ou ennui. En effet, des études montrent qu’avec quelques ajustements, il est possible de transformer ces moments en occasions productives et engageantes. 

Voici des stratégies clés pour améliorer vos réunions d’équipe :

  • Incluez un objectif clair dans votre invitation : L’étude révèle que 62% des travailleurs assistent fréquemment à des réunions sans objectif défini à l’avance. Un simple énoncé d’objectifs permet aux participants de se préparer mentalement et de contribuer efficacement.
  • Élaborez un ordre du jour détaillé : Un agenda bien structuré est crucial pour la productivité d’une réunion, avec 79% des répondants reconnaissant son importance. Prendre le temps de le préparer garantit un retour sur investissement significatif en termes d’efficacité et de résultats.
  • Optez pour des réunions plus courtes : Bien que 30 minutes soient souvent considérées comme la durée standard, 80% des employés estiment que leurs réunions pourraient être effectuées en moitié moins de temps. Essayez de fixer 15 minutes comme durée par défaut, permettant d’allouer plus de temps uniquement par nécessité.
  • Nommez un animateur de réunion : Pour contrer le problème où certaines personnes dominent les discussions, rendant difficile l’inclusion de tous les points de vue, un animateur compétent peut équilibrer la participation, s’assurant que toutes les voix soient entendues.
  • Préparez et partagez les notes de réunion à l’avance : Pour faciliter la contribution de chacun, y compris les plus introvertis, distribuez préalablement les objectifs et les sujets de discussion. Cela encourage la préparation et la réflexion avant la réunion, permettant une participation plus large et plus réfléchie.

Il est essentiel pour les leaders d’adopter et de promouvoir ces pratiques pour influencer positivement la culture des réunions au sein de leur organisation. Commencer par des changements simples et progresser vers une amélioration continue peut transformer radicalement l’efficacité des réunions d’équipe.

À lire également :

Partager l'article

Adeline Lajoinie

Journaliste et Rédactrice Web SEO, j'ai promené ma plume dans les colonnes de nombreux journaux. Depuis plus de 10 ans, c'est surtout le digital qui profite de mes mots, pour des rédactions web parfaitement bien référencées, dans tous les domaines.