Utiliser les soft skills pour développer l’innovation des organisations

Utiliser les soft skills pour développer l’innovation des organisations
Adeline Lajoinie

Si les soft skills sont désormais familières dans les domaines du recrutement et de la formation, un récent rapport démontre leur intérêt en ce qui concerne le développement stratégique et l’innovation des entreprises.

Les soft skills sont intimement liées à l’innovation. C’est ce qui ressort d’un récent rapport de France Stratégies et de l’Institut pour l’innovation et la transformation. Selon ces derniers, il est indispensable de former les équipes à reconnaître et travailler les soft skills pour développer les compétences transversales des salariés tout au long de leur vie. Pour cela, ils formulent 7 recommandations à méditer…

De l’importance majeure des soft skills pour l’innovation des entreprises

Comme nous l’expliquions dans notre article “Recrutement et évaluation des soft skills”, ces compétences “hors techniques” sont désormais au cœur des recrutements et des formations en entreprise. Mais le dernier rapport de France Stratégies, “Les Soft Skills, pour innover et transformer les organisations”, va encore plus loin. Il souligne l’importance de former à savoir reconnaître et développer les soft skills (ou compétences socio-comportementales), afin d’engager et de préparer les équipes à être « moteurs de la transformation et de l’innovation » pour créer des vecteurs de croissance, de compétitivité et d’emploi.

Selon l’étude, “pour qu’un processus d’innovation puisse se produire et rencontrer le succès, il faut que soient réunis de nombreux facteurs individuels, organisationnels et institutionnels. [..] Or tout indique qu’à cet égard et sous l’angle des facteurs humains, la capacité à innover repose pour une très grande part sur des compétences transversales dites « soft skills ».”

Classification des soft skills liées à l’innovation et à la transformation des organisations

Le rapport a alors procédé à une modélisation des soft skills à travers un “InnovationProfiler©”, outil de mesure qui s’appuie sur des tests psychométriques adaptés aux contextes des projets d’innovation/de transformation organisations. Le volet quantitatif de l’étude a donc examiné successivement les différentes composantes de trois niveaux de compétences (de l’individu, du collectif, de l’organisation), puis leurs interactions. 

Advertisements

En ressort alors une liste de soft skills cognitives, conatives, relationnelles, émotionnelles et environnementales, que les entreprises peuvent ainsi apprendre à reconnaître plus facilement.

Source : du Roscoät B. et al. (2022), Les soft skills liées à l’innovation et à la transformation des organisations…, op. cit., p. 67

7 recommandations pour favoriser le développement des soft skills liées à l’innovation

L’un des points critiques que soulève le rapport est qu’il existe un réel écart entre les compétences des salariés et celles que les postes nécessitent. Pourquoi ? Parce que “les dispositifs d’évaluation des compétences – de même que les formations à l’innovation et à l’entrepreneuriat dans l’enseignement supérieur – restent largement focalisés sur des capacités techniques”.

Pour aider à développer les bonnes soft skills, le rapport décline 7 recommandations en termes de politique publique, de formation et d’accompagnement des individus, de soutien au management de travail et aux collectif de travail, de contexte de travail dans les organisations : 

  1. Sensibiliser et former aux soft skills pour transformer et innover dès la formation initiale.
  2. Intégrer les soft skills et les méthodes de pédagogie active à la formation professionnelle.
  3. Faire de la diversité disciplinaire et culturelle une force exploratoire dans le travail d’innovation.
  4. Former les managers de proximité aux outils et indicateurs d’évaluation qualitatifs.
  5. Inclure dans les missions professionnelles des possibilités d’appropriation personnelle du poste de travail et d’exploration des environnements extérieurs.
  6. Créer des dispositifs de mobilisation des intelligences multiples des individus au service de la transformation et de l’innovation.
  7. Création d’un centre de ressources sur les soft skills pour les professionnels.

Abonnez-vous à la newsletter de Culture RH et recevez, chaque semaine, les dernières actualités RH.

Notez le

Rated 4.5 / 5 based on 344 reviews
Partager l'article

Adeline Lajoinie

Ancienne journaliste, j'ai promené ma plume dans les colonnes de nombreux journaux. Depuis plus de 10 ans, c'est le digital qui profite de mes mots, pour des rédactions web parfaitement bien référencées, dans tous les domaines.