Générations Z, Y, Boomers : c’est quoi “être riche” pour eux ?

Générations Z, Y, Boomers : c’est quoi “être riche” pour eux ?
Adeline Lajoinie

Être riche, qu’est-ce que cela signifie pour les salariés français ? Et quel est leur rapport à l’argent, en fonction de leur classe d’âge ?

Pour quelle génération l’argent fait-il le bonheur ? 

Le rapport des Français à l’argent est une préoccupation majeure. Yomoni, le leader de l’épargne en ligne, s’est interrogé sur l’évolution de cette relation ainsi que sur la place que l’argent occupe en 2023.

Depuis un certain temps, Yomoni se questionne sur l’influence de l’argent sur le bonheur. Dans le cadre de son podcast “L’argent fait le bonheur” en collaboration avec le magazine Society, l’entreprise a convié des personnalités aux parcours atypiques pour s’exprimer sur ce sujet. 

L’entreprise a également mené une étude sur cette question. Les résultats montrent que les réponses des plus de 50 ans sont claires : l’argent ne fait pas le bonheur. Les jeunes générations semblent partager cet avis, mais le débat reste ouvert.

Mieux former et fidéliser les équipes en 9 fiches pratiques

Dans un contexte de turn-over croissant, l’entretien annuel devient un levier pour retenir et faire monter en compétences ses talents. Notre partenaire Lucca a réalisé un guide composé de 9 fiches pratiques afin de définir des actions concrètes pour développer la carrière des collaborateurs.

Je télécharge

Le président de Yomoni, Sébastien d’Ornano, a affirmé que “l’argent ne fait pas le bonheur pour tout le monde”. En effet, 52% des Français considèrent que l’argent procure du bonheur, mais toutes les générations n’ont pas la même opinion.

La majorité des seniors pensent que l’argent apporte du bonheur (68% des baby-boomers et 61% de la génération X). En revanche, les jeunes générations estiment que cette affirmation est totalement fausse (66% pour la génération Z et 54% pour la génération Y).

Chaque génération a sa propre perception de l’argent. Pour la génération Z, née à partir de l’an 2000, l’argent est associé à la réussite professionnelle. Pour les milléniaux, l’argent est lié à la réussite personnelle, tandis que pour les personnes âgées de 42 à 57 ans (génération X), il est associé au confort et au bien-être. Enfin, pour les Français âgés de plus de 57 ans, l’argent est avant tout considéré comme un gage de qualité de vie.

Abonnez-vous à la newsletter de Culture RH et recevez, chaque semaine, les dernières actualités RH.


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

À lire également :

La suite après la publicité

“Être riche” : une notion différente selon les générations

Les Milléniaux et les Boomers semblent plus attirés par le bling-bling : de nombreux biens matériels, tels que des voitures de luxe, des bijoux imposants ou d’autres objets somptueux sont ce qui symbolise le plus la richesse pour plus de 34% de la génération Y et 39% des baby-boomers.

Pour la génération Z, la richesse est d’abord associée à de nombreuses activités de loisirs ou à des voyages, pour plus de 36% des répondants.

Les personnes de la génération X, quant à elles, sont bien plus pragmatiques. Elles considèrent que la richesse est liée à des produits financiers tels que les placements, les livrets d’épargne ou les comptes bancaires. 

Tout le monde ne partage donc pas du tout la même définition ou perception de la richesse. Ainsi, pour 71% de la génération Z, 55% des milléniaux et 41% de la génération X, la richesse est atteinte lorsqu’on n’a plus à se préoccuper de l’argent

En revanche, pour 39% des baby-boomers, être riche signifie simplement avoir une somme importante d’argent de côté

La richesse est également associée à l’épargne. Sur ce point, les Français sont très consensuels. Pour 46%, les investissements immobiliers sont la première source d’épargne pour être considéré comme “riche”. En deuxième choix, 19% privilégient les investissements en bourse, puis en troisième position, les contrats d’assurance-vie à 12%.

À lire également :

Partager l'article

Adeline Lajoinie

Journaliste et Rédactrice Web SEO, j'ai promené ma plume dans les colonnes de nombreux journaux. Depuis plus de 10 ans, c'est surtout le digital qui profite de mes mots, pour des rédactions web parfaitement bien référencées, dans tous les domaines.