Quelle est l’entreprise idéale pour les jeunes en 2022 ?

Quelle est l’entreprise idéale pour les jeunes en 2022 ?
Adeline Lajoinie

Cette génération Z est source de toutes les attentes et de toutes les angoisses pour les entreprises françaises. Vivier indispensable de la croissance, quelles sont leurs attentes en matière d’entreprise ?

Les “jeunes” (entendez ici les 18-24 ans) peuvent s’avérer un public assez complexe à appréhender pour les recruteurs et pour les services RH. Cette génération Z, qui semble plutôt heureuse et passionnée, va rechercher un emploi “motivant” et une entreprise aux fortes valeurs. Comment gérer le recrutement de ces nouveaux professionnels ? 

Des jeunes toujours en quête de valeurs dans leur emploi

L’Institut Montaigne a sorti début février 2022 une étude sur les 18-24 ans intitulée Une Jeunesse Plurielle. De cette enquête passionnante ressortent des chiffres sur leur vision du travail.

Ainsi, “Les jeunes déclarent également vouloir choisir plutôt un travail par passion que pour des raisons pécuniaires ; pour 42 % d’entre eux, leur choix prioritaire se porte sur un domaine qui les anime. Les jeunes ne sont pas frileux et souhaitent choisir une carrière qui leur permettra de se réaliser personnellement.” Mue par des valeurs partagées également par une frange plus âgée de la société, cette Génération estime à 62 % que les questions liées à l’environnement, au climat et à l’écologie constituent un sujet très important.

Des résultats parfaitement alignés avec l’enquête IPSOS – BCG – CGE de Mars 2021, “Talents : ce qu’ils attendent de l’emploi” qui soulignait que : 

  • 91% des étudiants sondés souhaitaient un poste qu’ils trouveraient “motivant”.
  • 86% recherchaient une ambiance et un bien-être au travail.
  • 76% souhaitaient un poste en phase avec leurs valeurs.

Quelle est l’entreprise idéale pour les jeunes ? 

À l’occasion du Parlement des jeunes, le 16 décembre 2021, la Fondation Jean-Jaurès et la Macif ont réalisé avec l’institut BVA, une enquête sur « les jeunes et l’entreprise ».

Advertisements
cegos formation

Le profil de leur entreprise idéale semble alors être le suivant : 

  • Une entreprise qui s’engage sur des sujets de société : l’environnement (29 %), la lutte contre le racisme et les discriminations (27 %) et la lutte contre les inégalités entre les femmes et les hommes (25 %). 
  • Une entreprise locale (39 %), un modèle qui semble plus attractif que la startup (26 %), l’entreprise de l’économie sociale et solidaire (25 %) ou celle du CAC 40 (13 %). 
  • Une entreprise avec des valeurs comme le respect (58 %), la confiance (45 %), la solidarité (32 %) et l’écoute (28 %).

Abonnez-vous à la newsletter de Culture RH et recevez, chaque semaine, les dernières actualités RH.

Comment recruter les jeunes talents en 2022 ? 

Afin de savoir comment attirer et parler à la jeune génération de talents, il semble logique d’écouter ce qui compte plus particulièrement pour elle dans le monde du travail. Un autre sondage, réalisé par la Casden Banque Populaire et le SNDGCT en novembre 2021, mettait en lumière des pistes via des chiffres à réfléchir : 

  • Les 18-25 ans sont particulièrement attachés à la flexibilité des horaires ou à la proximité avec le lieu de travail. 
  • Près de 39 % des sondés souhaitent un management “reposant sur l’autonomie, la confiance et la contribution accrue des collaborateurs au processus de décision”.
  • 75 % estiment que “les soft skills (compétences douces ou comportementales) ne sont pas suffisamment pris en compte dans leur organisation”.

En valorisant la transparence, l’authenticité, mais aussi la flexibilité et l’attachement à des valeurs sociales et environnementales, une entreprise a plus de chance de “plaire” à de jeunes professionnels. 

Autre critère important : la connaissance technologique. Ceux que l’on appelle les centennials ont une connaissance parfaite de toutes les nouvelles technologies. Il faut donc, pour les attirer, intégrer du digital, de l’innovation, mais aussi du ludique dans les processus de recrutement

En misant sur un management “souple”, une forte QVT (Qualité de Vie au Travail), un environnement moderne où le digital a sa place, des valeurs fortes et une flexibilité du temps de travail, les entreprises peuvent alors sembler attrayantes aux yeux de ces jeunes travailleurs, justement exigeants. 

Notez le

Rated 4.5 / 5 based on 219 reviews
Partager l'article

Adeline Lajoinie

Ancienne journaliste, j'ai promené ma plume dans les colonnes de nombreux journaux. Depuis plus de 10 ans, c'est le digital qui profite de mes mots, pour des rédactions web parfaitement bien référencées, dans tous les domaines.