Tribune

La formation du trésorier du CSE : obligations, contenu, avantages … Tout savoir !

formation-tresorier-cse

Au sein du CSE, le trésorier joue un rôle qui est à la fois central et capital au sein du comité. En effet, du fait de ses fonctions, le trésorier va être amené à travailler, à contrôler et à gérer divers budgets.

Si les élus issus du secteur de la comptabilité et de la finance peuvent aisément s’en sortir, cela n’est pas le cas de tous les élus.

Alors, dans ce cas de figure, quels sont les moyens mis à leur disposition pour leur permettre d’être à même de remplir leur fonction, et ce dans les meilleures conditions ? Ont-ils la possibilité ou l’obligation de se former ? Qui doit prendre en charge cette formation ? Que contient-elle ? …

En lisant cet article, la formation trésorier du CSE n’aura plus aucun secret pour vous !

Tout savoir sur la formation du trésorier du CSE

Comme son nom l’indique, il s’agit d’une formation qui ne s’adresse qu’au trésorier du CSE. Si elle est le plus souvent dispensée auprès des nouveaux élus trésorier du CSE, cette formation peut être suivie à tout moment par les membres élus du CSE qui auront la charge de la fonction de trésorier.

Ainsi, rien n’interdit aux trésoriers de suivre à plusieurs reprises ce module de formation s’ils en ressentent le besoin, en général tous les quatre ans.

La formation du trésorier du CSE est-elle obligatoire ?

La formation de trésorier du CSE est rendue obligatoire par l’article L. 2315-63 du Code du Travail. De ce fait, seules les entreprises ayant un effectif supérieur à 50 salariés seront dans l’obligation de faire suivre ce module de formation au trésorier du CSE.

Cette obligation de formation est en lien avec le fait que seuls les CSE des entreprises de 50 salariés et plus auront un budget des actions culturelles et sociales à gérer, ainsi qu’un budget de fonctionnement plus complexe et conséquent.

Toutefois, bien qu’elle ne soit pas obligatoire dans les entreprises dont l’effectif est compris entre 11 et 49 salariés, elle reste néanmoins une formation des plus utiles et des plus appréciée des trésoriers du CSE puisqu’elle leur permettra, en sus de gérer les comptes et budgets du CSE, d’appréhender plus efficacement les documents économiques et sociaux qui seront présentés lors des réunions du CSE.

Comment est-elle financée ?

Tout comme pour les conditions d’éligibilité à la formation, c’est l’article L. 2315-63 du Code du travail qui réglemente le financement ainsi que les modalités de dispense de la formation.

Le financement de la formation trésorier CSE est intégralement pris en charge par le CSE lui-même, via son budget de fonctionnement accordé par l’employeur. Le financement comprend non seulement le coût de la formation, mais aussi les frais que cette dernière peut générer, comme les frais de déplacement, de logement et/ou de restauration.

Le temps accordé à la formation ne peut être déduit des heures de délégation accordées au secrétaire du CSE. L’article prévoit également que ce temps de formation soit comptabilisé comme du temps de travail effectif. Ouvrant ainsi droit au salarié à une rémunération normale et intégrale de ce temps passé en formation. C’est-à-dire qu’il n’aura pas à poser de jour de congé ou de RTT pour y assister.

Comment se déroule-t-elle ?

S’il n’est prévu aucune durée minimale de formation, celle-ci ne peut néanmoins excéder cinq jours. À noter, que le trésorier du CSE a la faculté de fractionner ses journées de formation.

En effet, le contenu de cette formation étant extrêmement riche, dense et parfois complexe pour des personnes n’étant pas familière de ce domaine, cinq jours consécutifs peuvent être difficiles à gérer. Dans ce cas, le trésorier peut demander à bénéficier de deux premiers jours de formation et réaliser les jours restants quelques jours plus tard.

A quoi sert-elle ? Quel est son objectif ?

La formation économique du trésorier du CSE porte sur de nombreux domaines qui vont de la comptabilité au droit du travail en passant par la gestion.

L’objectif de cette formation est de permettre au trésorier d’assumer pleinement son rôle au sein du CSE qui ne se cantonne pas à un simple statut de comptable, de teneur de compte. Grâce aux apports en matière de droit du travail, le trésorier du CSE sera en mesure d’étudier, de comprendre et de restituer les informations transmises par l’employeur au CSE.

En plus de cela, la formation du trésorier du CSE doit également porter sur les aspects de la gestion financière à proprement parler. À l’issue de cette formation, le trésorier doit être capable de lire et de comprendre un tableau financier tout en élaborant et en respectant le budget de son organisation.

Formation trésorier CSE : Quels sont les avantages ?

Si le premier avantage qui nous vient en tête lorsque l’on parle de la formation économique du trésorier du CSE est celui d’être à même de gérer et de réaliser la gestion budgétaire du CSE ; il n’est pas le seul. À l’occasion de cette formation, le trésorier du CSE aura la possibilité de prendre la pleine mesure de son rôle, mais aussi de prendre la mesure du rôle du CSE auprès des salariés de l’entreprise.

La formation ne s’axe pas seulement sur le côté comptable et financier du CSE, elle présente également les moyens qui sont à disposition des élus du CSE pour mener à bien leurs missions et les informe de leurs droits et des prérogatives qui leur incombent.

De même, les formations les plus complètes offriront la possibilité aux trésoriers des CSE d’étudier les bases et les principes des principaux cas de restructuration des entreprises pour lesquels le CSE doit être consulté et informé.

Comment choisir la formation la plus adaptée ?

Comme vous avez pu le lire, la formation du trésorier du CSE n’est pas une simple mise à niveau comptable et financière. Elle va bien au-delà et apportera au trésorier toutes les informations qui lui seront indispensables pour un mandat serein et efficace. C’est pourquoi il est impératif de choisir avec soin l’organisme de formation qui la dispensera.

Pour une formation optimale, privilégiez les formations longues qui proposeront différents modules sur la thématique du droit du travail, de la gestion budgétaire et comptable, mais aussi sur l’ensemble des rôles et missions du CSE.

Et comme le contenu n’est pas le seul point important d’une formation réussie, étudiez aussi la manière dont elle sera dispensée afin qu’elle puisse s’adapter parfaitement à vos besoins : en individuel, en intra-entreprise, en distanciel ou en présentiel, … assurez-vous d’une offre de choix complète et variée.

Notez le

Rated 4.5 / 5 based on 231 reviews