baromètre soft skills

Comment devenir conseiller immobilier ?

Comment devenir conseiller immobilier ?

Travailler dans l’immobilier vous passionne ? Vous recherchez une profession sans routine, où votre polyvalence sera valorisée ?

Alors, découvrez le métier de conseiller immobilier ! Missions, aptitudes, conditions d’exercice… Passons en revue tous les aspects de cette activité riche et au contact de l’humain.

Présentation du métier de conseiller immobilier

L’adaptabilité est le maître-mot pour définir le métier de conseiller immobilier. Expert en son domaine et au service des projets de ses clients, certaines compétences sont incontournables pour être un intermédiaire à haute valeur ajoutée.

Les missions

Le conseiller immobilier est un facilitateur. Il a la charge de faire se rencontrer deux types de besoins : ceux des acheteurs de biens immobiliers, et ceux des vendeurs de maisons, appartements, terrains, garages, etc.

Pour ce faire, il se constitue un portefeuille de clients, vendeurs comme acheteurs de biens immobiliers.

Il appuie les propriétaires dans la vente ou la location de leur bien. Cela passe par l’évaluation du prix du bien, la promotion et la diffusion de leurs annonces. Il peut également les épauler dans les phases de négociation.

Il a la charge de cerner la demande des futurs acquéreurs, et de leur présenter un panel de biens en conséquence.

Dans les deux cas, le conseiller immobilier apporte à ses clients tout un ensemble de services périphériques, à la fois administratifs et juridiques.

Pour mener à bien ses missions, le conseiller doit posséder certaines qualités naturelles. Il est également reconnu pour ses solides compétences dans le domaine de l’immobilier, issues de la formation ou de l’expérience.

Les compétences clés d’un conseiller immobilier

Le maître-mot : donner envie ! Un bon conseiller immobilier possède la fibre commerciale sous tous ses aspects. Mais à quoi cela correspond-il au juste ? Découvrons ensemble le portrait du conseiller immobilier idéal.

Il est doté d’un excellent relationnel

Il faut avoir le sens du contact et être un bon communicant. Ces qualités sont indispensables pour se constituer un réseau fourni de prospects fidèles, vendeurs comme acquéreurs, et le pérenniser en inspirant confiance.

Ce sont aussi des atouts indéniables pour accompagner les clients dans la définition de leur projet d’achat immobilier.

Il sait négocier

Ses aptitudes commerciales et son habileté dans les négociations doivent lui permettre de démarquer son offre de services dans un métier où la concurrence peut-être rude.

Il fait preuve de curiosité et de professionnalisme

Saurez-vous épauler votre client sur la rédaction d’un compromis de vente officiel ? Avez-vous entendu parler de la dernière modification du Plan Local d’Urbanisme de votre zone de prospection ?

Le conseiller immobilier doit maîtriser tout un ensemble de savoir-faire, afin de conseiller au mieux ses clients. Et, la réglementation évoluant sans cesse, il faut avoir soif de connaissances pour être à la page sur les dernières évolutions juridiques, administratives ou techniques.

Cela va de pair avec la conscience professionnelle, et la confiance que l’on inspire à ses clients potentiels.

Il connaît son marché et sait prospecter

Les clients ont besoin de l’expertise du conseiller immobilier. Véritable consultant, il a une très bonne connaissance de son territoire, et de l’offre en biens immobiliers.

Cela lui permet de proposer des estimations des biens basées sur du concret. Ou encore, d’informer utilement ses clients sur les caractéristiques d’un quartier, et les projets d’aménagement d’une zone urbaine.

Advertisements

Il est disponible et organisé

Visites, prospection, tâches administratives, délais réglementaires… Le conseiller immobilier est suffisamment organisé pour jongler efficacement avec toutes les facettes de son métier.

Les conditions de travail du conseiller immobilier

Dans un métier de services, il fait faire preuve d’une certaine souplesse. C’est le cas pour le conseiller immobilier.

Son statut

Le conseiller immobilier exerce sous le statut d’indépendant. Il peut agir pour son propre compte, ou en partenariat avec une agence immobilière.

Ses horaires

Flexible, il travaille essentiellement lorsque les clients ont du temps libre, soit le soir ou le week-end.

Son salaire

La rémunération se fait sur la base d’honoraires perçus. Elle est donc proportionnelle à la quantité de transactions réalisées sur une période donnée, et à leur valeur de cession.

Le taux des commissions n’est pas réglementé et oscille entre 4 et 8 % du montant de la vente. Vous avez des objectifs en termes de revenus ? Alors, à vous de faire le calcul !

Vous l’aurez compris, le salaire conseiller immobilier peut varier du SMIC à des revenus très confortables en fonction de son activité et de sa capacité à générer des ventes.

Comment devenir conseiller immobilier ?

Choix professionnel ou reconversion : il est préférable de suivre une formation adaptée, et d’obtenir les diplômes adéquats pour exercer en tant que conseiller immobilier.

En effet, il vous sera demandé d’attester d’un niveau minimal d’étude ou de compétences professionnelles pour se voir délivrer la précieuse carte « T », indispensable à tout exercice personnel de professions immobilières.

Formations et diplômes

Pour acquérir la polyvalence requise pour ce métier, vous pouvez suivre un cursus compris entre Bac+2 et Bac+4.

La voie d’entrée est le Brevet de Technicien Supérieur « Professions immobilières ». Il est réalisable en formation initiale ou en alternance. Pendant deux ans, les étudiants forgent leurs compétences dans le domaine juridique, de la transaction immobilière ou encore réglementaire.

Le Bachelor Universitaire de Technologie « Carrières juridiques » est aussi un excellent tremplin vers les métiers de l’immobilier.

Enfin, pour les étudiants ayant obtenu leur Bac+2 en commerce, droit ou gestion, plus d’une trentaine de licences professionnelles leur permettent de se spécialiser dans le développement, la gestion ou la commercialisation de patrimoine immobilier.

Découvrez également comment devenir gestionnaire de paie

Peut-on devenir conseiller immobilier sans faire d’études ?

Oui ! C’est possible. À condition d’avoir réalisé une période d’immersion professionnelle d’au moins 3 ans au sein d’une agence immobilière. Il est alors permis de passer un diplôme intitulé V.A.E, ou « Validation des acquis de l’expérience ».

Le candidat y démontre les compétences acquises au travers d’un mémoire écrit, et d’un exposé oral devant un jury de professionnels du secteur.

Si l’immobilier vous passionne, vous pouvez en faire votre métier, avec ou sans diplôme. Le conseiller immobilier est d’un naturel avenant, et fait preuve d’un tempérament commercial. Il doit être curieux et passionné pour s’adapter aux contraintes et aux évolutions constantes de sa profession.

Vous vous reconnaissez dans ce portrait ? Alors, qu’attendez-vous pour vous lancer ?

Notez le

Rated 4.3 / 5 based on 336 reviews
Partager l'article