Comment devenir gestionnaire de paie en 2023 ?

Comment devenir gestionnaire de paie en 2023 ?
La rédac' Culture RH

Découvrez les contours du métier de Gestionnaire de Paie ainsi que les différentes solutions disponibles pour Devenir Gestionnaire de Paie

Devenir gestionnaire de paie est possible à tous les âges, que l’on soit étudiant ou salarié en reconversion.

Il est cependant indispensable de bien s’informer sur ce métier de gestionnaire de paie qui nécessite, par exemple, d’aimer les chiffres et les relations humaines. 

Découvrez les coutures de ce métier ainsi que toutes les solutions qui s’offre à vous pour devenir gestionnaire de paie.

Devenir gestionnaire de paie : le choix d’un métier protéiforme

L’un des premiers intérêts d’être gestionnaire de paie, c’est d’avoir la possibilité de travailler pour tous les secteurs, toutes les entreprises. En effet, ce métier est adapté à tous les types d’organisations, du moment qu’ils ont besoin de créer des fiches de paie. 

L’autre grand avantage de ce métier très recherché est qu’il n’est pas du tout, contrairement à ce que l’on peut penser, cantonné à la simple création de fiche de paie.

Un gestionnaire de paie gère également les contrats d’arrivée ou de départ, l’analyse et le traitement des informations et éléments relatifs à tous les salariés de l’entreprise, la veille autour de la législation du travail…

5 soft skills les plus valorisées en entreprise en 2023

Nos experts décryptent en exclusivité le top 5 des compétences : Leadership, Assertivité, Présentation impactante, Empathie et Écoute ; et vous offrent des clés actionnables immédiatement. Ce livre blanc a été réalisé par notre partenaire Skillsday.

Télécharger

Et de nombreux gestionnaires de paie peuvent également avoir des responsabilités en ressources humaines ou en comptabilité générale. 

Les missions d’un gestionnaire de paie

En plus de la réalisation et du contrôle des bulletins de salaire, le gestionnaire de paie va avoir différente missions : 

  • Créer et surveiller les données de synthèse issues bulletins de salaire
  • Gérer les relations avec le personnel
  • Récupérer toutes les informations liées au temps de travail des salariés
  • Elaborer des documents de synthèse liés à la gestion de la paie : tableaux de bord, masse salariale, arrivées/départs
  • Assurer le suivi administratif et le reporting des dossiers comptables
  • Mettre régulièrement à jour les documents imposés par les dispositions légales et réglementaires
  • Etablir les déclarations sociales et fiscales
  • Gérer tous les outils informatiques liés à la paie (logiciels de gestion de paie, SIRH…)
  • Participer à l’élaboration des conventions collectives, accords d’entreprise…

Les compétences nécessaires à la bonne pratique de la gestion de paie

Il existe différents types de compétences : les hard skills (les compétences “techniques”) et les soft skills. (les compétences “douces”, plus personnelles). 

Du côté des hard skills, un gestionnaire de paie se doit de maîtriser la comptabilité et toutes les règles de la paie. Il doit avoir une bonne connaissance du droit du travail et du droit social. Il se doit également d’avoir une excellente maîtrise de tous les outils informatiques liés à la paie : le pack office (dont excel) mais également tous les logiciels de ressources humaines comme les SIRH. 

Du côté des soft skills, un gestionnaire de paie doit être rigoureux, très bien organisé et assez méthodique. Il doit avoir un bon relationnel avec tous les membres d’une entreprise, des salariés aux chefs d’entreprise en passant par les clients ou fournisseurs. Il doit être curieux afin de se tenir au courant des évolutions de l’actualité de la paie. Enfin, il doit également être discret au regard de la confidentialité des données à traiter. 

Le salaire évolutif d’un gestionnaire de paie

Le salaire du gestionnaire de paie va évoluer tout au long de sa carrière. Mais il va également être fonction du secteur dans lequel il travaille et de la forme de l’organisation (entreprise, agence…), ainsi que de son statut (salarié, indépendant…). 

La moyenne des salaires en début de carrière est encore plus élevé depuis quelques années et tourne autour d’environ 25 K€/an en brut soit autour de 2000* net par mois). Avec l’expérience, il est possible d’atteindre plus de 30 K€/an en net.

Les cabinets d’expertise comptable sont particulièrement attentifs aux évolutions de carrière qu’ils peuvent proposer aux gestionnaires de paie et les salaires sont souvent plus élevés (pour un travail plus intense, avec un bon nombre de clients différents).

Advertisements

Du côté des entreprises, les grands groupes vont mieux payer en fin de carrière (jusqu’à 42k€/an) alors que les PME paieront mieux en début de carrière).

Les horaires d’un gestionnaire de paie

Les horaires d’un gestionnaire de paie vont être des horaires de bureaux “classiques,” qu’il travaille au sein d’un cabinet d’expert-comptable, d’une entreprise, ou d’une société de prestation de service : de 8h/9h à 17h/19h.

Ses horaires seront souvent plus flexibles en tant qu’indépendant. Du côté de la saisonnalité, la période d’activité la plus forte se trouve forcément au moment l’édition des bulletins de salaire, en fin de mois la plupart du temps. 

devenir gestionnaire paie

Quel diplôme et quelle formation pour devenir gestionnaire de paie ? 

Il existe de nombreuses formations qui permettent d’aboutir au métier de gestionnaire de paie. Quelle formation pour devenir gestionnaire de paie faut-il choisir ?

Comment devenir gestionnaire de paie indépendant / à son compte 

Si vous êtes en reconversion professionnelle et que vous souhaitez devenir indépendant, le titre professionnel de gestionnaire de paie (bac +2), inscrit au RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles) peut être une formation bien adaptée.

Ce titre professionnel s’obtient après une formation éligible au CPF, par exemple, en quelques mois. cette formation comprend deux blocs de compétences : tenue et suivi du dossier social de l’entreprise et production de la paie et élaboration des données de synthèse.

Comment devenir gestionnaire de paie dans la fonction publique

Si vous souhaitez travailler dans la fonction publique en tant que gestionnaire de paie, vous pouvez passer par l’université en obtenant une licence professionnelle gestion de la paie et administration du personnel ou un Master comptabilité.

Comment devenir gestionnaire de paie sans bac ni diplôme

Devenir gestionnaire de paie sans diplôme et sans avoir le bac est tout à fait possible, en passant, par exemple, une équivalence comme le DAEU.

Puis vous pouvez vous lancer dans une formation en alternance, afin de mieux comprendre le métier de gestionnaire de paie sur le terrain, en obtenant le titre professionnel de gestionnaire de paie (l’équivalent d’un bac+2).

Il est également possible de devenir gestionnaire de paie, sans avoir le bac, en passant justement un Bac Pro technologique dans le domaine RH avec expérience.

Comment devenir gestionnaire de paie en entreprise ou en agence ? 

Que vous souhaitiez devenir gestionnaire de paie en entreprise ou en agence, plusieurs formations s’ouvrent à vous. Vous pouvez passer une formation qualifiante qui aboutit à un titre professionnel.

Du côté de l’université, il est possible d’obtenir un DUT gestion des entreprises et des administrations option finance comptabilité, un BTS comptabilité et gestion des organisations, ou de suivre une filière AES à l’université.

Du côté de l’alternance et de la formation continue, trois certifications permettent d’accéder à ce métier par la formation continue ou la VAE :
– CQPM Assistance en gestion administrative
– CQPM Attaché de gestion dans une structure de direction

Pôle emploi peut également proposer des formations au métier de gestionnaire de paie, en présentiel ou à distance. 

Notez le

Rated 4.6 / 5 based on 308 reviews
Partager l'article

La rédac' Culture RH