Consultant RH indépendant : quel type d’entreprise devez-vous créer ?

Consultant RH indépendant : quel type d’entreprise devez-vous créer ?

Dans une organisation (TPE, PME, ONG, etc.), le consultant RH a pour mission de recenser les besoins en ressources humaines et de proposer des solutions adéquates.

Il s’agit d’une activité réalisée par des professionnels qui exercent en interne ou en tant qu’indépendants.

Cette dernière option nécessite la création d’une société et le choix de la forme juridique appropriée.

Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur les formes d’entreprises recommandées aux consultants RH indépendants.

Pourquoi devenir un consultant RH indépendant ?

De nombreux consultants RH exercent leur activité en tant que travailleurs indépendants afin d’éviter les contraintes liées au salariat.

En plus de n’avoir aucun lien de subordination, ils peuvent exercer sous plusieurs statuts juridiques et négocier directement leurs contrats avec leurs clients (TPE, PME, associations, industries, particuliers, etc.).

Ce métier vise en particulier à résoudre les problématiques des structures ne disposant pas en interne d’un service dédié aux ressources humaines. En tant que consultant RH indépendant, vous accomplissez les tâches suivantes :

  • analyse des besoins en recrutement et en formation de l’entreprise cliente,
  • création de fiches de poste au profit des salariés,
  • mise en place et suivi de plans de formation,
  • élaboration d’une grille de rémunération.

Vous accompagnez par ailleurs les salariés dans l’évolution de leur carrière (avancement, reclassement, etc.). La gestion des syndicats, la veille juridique et le conseil sur les obligations légales font partie des missions du consultant travaillant à son propre compte.

Pour mener à bien votre activité, vous devez disposer non seulement d’un diplôme d’études supérieures (bac +5) en ressources humaines, mais également d’excellentes qualités de contact, d’écoute et de négociation.

Consultation RH création SASU

Quelle est la forme juridique idéale pour votre statut d’indépendant ?

En tant que professionnel RH indépendant, vous avez le choix entre diverses formes juridiques, chacune ayant son propre régime, ses particularités et ses conditions de création.

La SASU

La Société par actions simplifiée unipersonnelle (SASU) est une société commerciale ayant un associé unique. Sa création ne nécessite aucun apport minimum au capital social et son fonctionnement est très flexible.

Il vous suffit en effet de nommer un président, sans constituer au préalable un organe de direction. Cette forme juridique vous donne plus de crédit aux yeux des tiers, comparée à l’entreprise individuelle et à l’auto-entreprise qui sont également conseillées aux consultants RH indépendants.

En choisissant la SASU, vos dividendes ne sont pas soumis aux cotisations sociales. Vous bénéficiez de plus d’une protection sociale complète incluant une subvention en cas de maladie professionnelle ou de congé de maternité.

5 soft skills les plus valorisées en entreprise en 2023

Nos experts décryptent en exclusivité le top 5 des compétences : Leadership, Assertivité, Présentation impactante, Empathie et Écoute ; et vous offrent des clés actionnables immédiatement. Ce livre blanc a été réalisé par notre partenaire Skillsday.

Télécharger

Comme cela est expliqué plus en détail par LegalPlace, pour créer votre Société par actions simplifiée unipersonnelle, vous devez nécessairement l’immatriculer au Répertoire des métiers (RM) ou au Registre du commerce et des sociétés (RCS).

Il est ainsi nécessaire de constituer un dossier à transmettre au greffe du tribunal de commerce, par le biais d’un centre de formalités des entreprises (CFE).

Advertisements

Vous pouvez par ailleurs passer par un intermédiaire en ligne qui vous guide pas à pas dans la mise en place de votre SASU. Les pièces à fournir à cet effet sont les suivantes :

  • un exemplaire des statuts de la SASU signés, datés et certifiés conformes par un représentant légal,
  • un certificat de dépôt des fonds,
  • 2 exemplaires du formulaire de déclaration de création M0,
  • une attestation de publication dans un journal d’annonces légales,
  • une preuve de l’occupation des locaux destinés au siège social de la SASU (contrat de domiciliation, bail commercial, etc.),
  • un justificatif d’identité en cours de validité, une attestation de filiation et une déclaration de non-condamnation pour le président.

Une fois votre dossier validé, l’immatriculation est réalisée et vous obtenez un extrait Kbis pour votre SASU. Ce document atteste de l’existence juridique de votre entreprise de consultation RH.

 créer SASU pour consultant RH indépendant

La micro-entreprise

Anciennement désigné comme auto-entreprise et entré en vigueur en 2009, le régime de la micro-entreprise est mis en place pour faciliter l’entrepreneuriat en France. Les consultants RH souhaitant créer leur entreprise peuvent ainsi choisir cette forme juridique afin de bénéficier d’un système d’imposition et de sécurité sociale allégé.

Pour exercer votre activité indépendante, vous devez en amont effectuer votre déclaration de début d’activité auprès du centre de formalités des entreprises (CFE) dont vous dépendez.

La déclaration s’effectue en général en ligne et ne nécessite que quelques pièces justificatives telles que la copie de votre pièce d’identité en cours de validité, un justificatif de domicile et une déclaration sur l’honneur de non-condamnation.

Au terme de la démarche, vous obtenez un numéro d’identification ainsi qu’un code APE qui vous permet de démarrer vos activités en tant que consultant RH indépendant.

L’entreprise individuelle (EI)

Le consultant RH indépendant peut travailler sous le régime de l’entreprise individuelle (EI). Grâce à ce statut juridique, vous affectez un patrimoine spécifique à votre activité, ce qui vous permet de protéger vos biens personnels en cas de faillite.

En plus de la non-obligation d’apports, vous bénéficiez d’obligations comptables restreintes. Seuls le journal, le livre d’inventaire et le grand livre doivent en effet être tenus à jour.

Les démarches de déclaration d’une entreprise individuelle sont assez simplifiées. Il vous suffit de contacter l’URSSAF dont vous dépendez et de soumettre une demande d’immatriculation.

Entièrement dématérialisée, l’opération implique le remplissage du formulaire P0 et la transmission de certaines pièces telles qu’une copie de votre pièce d’identité en cours de validité et de votre livret de famille.

Vous devez également fournir une déclaration sur l’honneur de non-condamnation et de filiation ainsi qu’un chèque à l’ordre du Greffe du tribunal de commerce.

Comment démarrer sereinement votre activité de consultant RH indépendant ?

Une fois votre entreprise de consultation RH immatriculée, vous pouvez sereinement commencer votre activité en mettant en place certains processus. Nous vous conseillons ainsi de créer un système de facturation et un modèle de contrat à transmettre à vos tiers.

Vous devez de plus ouvrir un compte bancaire au profit de votre structure et tenir une comptabilité à jour. Ne manquez pas de respecter vos obligations fiscales, qu’il s’agisse du versement de l’impôt sur le revenu (IR) ou de l’impôt sur les sociétés (IS).

Dès le lancement de votre entreprise, souscrivez une assurance professionnelle afin de bénéficier d’une couverture contre certains risques : faillite, arrêts maladie, etc. N’hésitez pas à mettre en place une stratégie de communication pour attirer le maximum de partenaires.

Le logo, le site vitrine et l’adresse électronique professionnelle sont des exemples de supports vous aidant à mieux promouvoir vos prestations en tant que consultant RH indépendant.

Notez le

Rated 4.5 / 5 based on 231 reviews
Partager l'article