Avantages sociaux innovants : 4 éléments essentiels pour se démarquer en 2024 

Avantages sociaux innovants : 4 éléments essentiels pour se démarquer en 2024 

Ce n’est plus un phénomène à la marge, mais une tendance générale : la concurrence entre les employeurs pour attirer les talents fait rage. Le 1er critère d’attractivité pour les entreprises ? Le package rémunération et avantages sociaux. Face à ce constat, l’impératif est clair : se distinguer des concurrents en proposant aux collaborateurs des avantages sociaux innovants et personnalisés. Mais qu’est-ce qu’un avantage social innovant ? Comment ne pas tomber dans la surenchère de services superflus pour cibler les besoins réels des salariés ?

Les avantages sociaux qui font la différence : ce que les collaborateurs de PME attendent vraiment pour 2024

Ce n’est plus un phénomène à la marge, mais une tendance générale : la concurrence entre les employeurs pour attirer les talents fait rage. Environ 50 % des TPE-PME reconnaissent rencontrer des difficultés croissantes dans leurs efforts de recrutement 1. Le 1er critère d’attractivité pour les entreprises ? Le package rémunération et avantages sociaux.

Face à ce constat, l’impératif est clair : se distinguer des concurrents en proposant aux collaborateurs des avantages sociaux innovants et personnalisés. Mais qu’est-ce qu’un avantage social innovant ? Comment ne pas tomber dans la surenchère de services superflus pour cibler les besoins réels des salariés ? Comment, à l’échelle d’une PME, concevoir une offre d’avantages à la fois complète et séduisante pour les collaborateurs ?

Quelles sont les attentes des collaborateurs pour 2024 ?

Au-delà des clichés : quels sont les vrais besoins ?

Les Tickets restaurant et la flexibilité du télétravail, jadis considérés comme des avantages attrayants, ne répondent plus totalement aux attentes des salariés d’aujourd’hui. Selon une récente étude, les 3/4 des employés français estiment que leurs avantages sociaux actuels sont insuffisants, manquent de personnalisation et se limitent au strict minimum légal 2.

Certains employeurs proposent des aménagements sur le lieu de travail, comme des espaces de détente ludiques ou la livraison de petits-déjeuners. Ces actions contribuent certes au bien-être au travail, mais ne ciblent pas toujours les besoins profonds des collaborateurs.

Cette enquête menée par Alight dévoile aussi ces besoins essentiels formulés par les salariés : la santé physique, l’équilibre entre vie professionnelle et personnelle, la santé financière, le bien-être mental et les relations sociales. Et fait surprenant (ou non), cette étude révèle également un écart entre la perception des employeurs et la réalité des attentes des employés.

Pour les entreprises, la question de la santé mentale arrive en tête, quand la mise en place d’avantages liés à la santé financière est reléguée en dernière position. L’une des pistes pour les PME en crise de recrutement est donc de s’aligner sur ces besoins réels, afin de proposer des avantages sociaux véritablement pertinents et appréciés par leurs collaborateurs.

Avantages salariaux : un vrai levier de recrutement et de fidélisation pour les PME

81 % des TPE et 50 % des entreprises de plus de 250 salariés s’emploient activement à fidéliser leurs collaborateurs 1. Et pour cause, on sait désormais que près de 44 % des travailleurs seraient disposés à revoir à la baisse leurs exigences salariales en échange d’un emploi avec d’autres formes d’avantages sociaux 3.

Parmi ces à-côtés : la flexibilité du travail, des avantages collaborateurs personnalisés, un emplacement de travail plus commode, l’adhésion aux valeurs de l’entreprise, ou encore un environnement professionnel favorisant le bien-être.

Paradoxalement, malgré le fait que les avantages sociaux attractifs constituent le troisième critère de fidélisation pour les salariés, les entreprises semblent sous-estimer leur poids. Elles relèguent en effet ce critère à la quinzième place de leur liste de priorités.

Une divergence de perception supplémentaire qui souligne l’importance pour les services RH de retravailler leur offre d’avantages sociaux. L’objectif ? Répondre aux attentes réelles de leurs employés.

Avantages sociaux innovants : de quoi parle-t-on vraiment ?

Des avantages personnalisés : optez pour une approche « à la carte »

Aujourd’hui, la personnalisation prévaut dans presque tous les aspects de la vie. Pourquoi ne pas s’en inspirer pour mettre en place des avantages sociaux utiles dans votre entreprise ? Pour les PME, offrir une sélection « à la carte » dans les avantages salariaux s’avère une stratégie gagnante. Cette approche permet aux employés de choisir parmi un éventail de privilèges. De quoi aligner leurs choix avec leurs besoins et préférences individuels.

Les « flexible benefits » sont en plein essor en France. Le concept ? Offrir aux salariés la liberté de disposer d’une allocation ou d’une somme d’argent afin d’opter pour des avantages sociaux cohérents avec leurs priorités individuelles : services à la personne, équipements pour le télétravail, forfaits de mobilité durable, abonnement à des cours de yoga en ligne… Tout est possible. Cette personnalisation renforce le bien-être des collaborateurs, mais aussi leur engagement et leur productivité.

Et sans aller jusqu’à l’attribution d’une cagnotte à dépenser en avantages, avez-vous déjà pensé à proposer une plateforme tout-en-un à vos salariés ? L’idée : regrouper en un même lieu, facilement accessible, tous les services utiles au quotidien et les mettre à disposition des collaborateurs de l’entreprise. Ils n’auront plus qu’à choisir et sélectionner selon leurs besoins. Parmi les solutions existantes, Wellbeing Journey se distingue par son approche de soutien global au bien-être des salariés.

avantages-sociaux-2024-se-demarquer

Des avantages sociaux pour tous les profils

Lorsqu’il s’agit de faire des choix pour constituer son offre d’avantages salariaux, cela se transforme parfois en casse-tête. Cela peut sembler évident, mais il est essentiel que les avantages sociaux offerts par les entreprises répondent aux besoins de tous les profils de collaborateurs.

Que ce soit pour des jeunes de la Gen Z entrant sur le marché du travail, des parents qui jonglent entre responsabilités professionnelles et familiales, ou des salariés en fin de carrière, chaque groupe a des aspirations spécifiques.

L’une des clés pour les PME est donc de développer des stratégies d’avantages sociaux non seulement flexibles, mais aussi inclusifs. Vous devez, grâce aux choix effectués, couvrir un large éventail de besoins et de contextes. Ainsi, chaque employé pourra se sentir valorisé et soutenu, indépendamment de son parcours ou de sa situation personnelle.

Malheureusement, les ressources des RH de PME, souvent chargés de l’élaboration de l’offre d’avantages sociaux, sont souvent limitées. Rencontrer et sélectionner de multiples prestataires afin de répondre à tous les besoins en même temps prend du temps et demande parfois un budget conséquent. Notre conseil ? Opter pour l’utilisation d’une plateforme RH regroupant tous les avantages et services offerts par l’entreprise.

Des avantages cohérents avec le monde professionnel de 2024

À l’aube de 2024, les avantages sociaux doivent s’aligner avec les réalités du monde professionnel moderne. Avec l’essor du travail à distance, certaines offres traditionnelles, telles qu’une salle de sport sur le lieu d’exercice, pourraient ne plus être pertinentes pour tous.

Certes, le 100 % télétravail est de plus en plus questionné, mais le modèle hybride semble avoir la cote. Les entreprises doivent donc réfléchir à des alternatives adaptées à ces nouvelles organisations, comme des abonnements à des cours de sport en ligne ou des programmes d’aide à l’équilibre vie professionnelle/vie personnelle.

Zoom sur quelques avantages sociaux innovants à mettre en place pour 2024

Soutien aux aidants familiaux

En France, on estime à 4 millions le nombre de salariés-aidants, et cette proportion pourrait atteindre un quart des actifs d’ici 2030 d’après Sophie Cluzel, Secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées de 2017 à 2022 4. Un « aidant » ou « proche aidant » est une personne qui apporte un soutien régulier et non professionnel à un proche en perte d’autonomie.

Il peut s’agir d’un enfant en situation de handicap comme d’un parent confronté à la dépendance. Ces salariés aidants sont fréquemment soumis à des charges supplémentaires et peuvent en subir des conséquences négatives, notamment sur leur santé mentale et physique. Cependant, 73 % des salariés aidants ne discutent pas de leur situation avec leur employeur, estimant que cela relève de la sphère privée et que cela n’affecte pas leur travail 4. Souvent, des craintes de stigmatisation et une méconnaissance des dispositifs existants viennent s’ajouter.

Les entreprises ont pourtant un rôle clé à jouer en reconnaissant et en soutenant ces salariés. Elles peuvent non seulement améliorer leur bien-être, réduire l’absentéisme, mais aussi renforcer la marque employeur. Parmi les avantages sociaux à mettre en place en 2024, le soutien de l’entreprise en matière de services à la personne semble répondre à cet enjeu RSE bien actuel.

Accès à des places en crèche

L’accès à des solutions de garde pour les enfants est un enjeu majeur pour de nombreux parents actifs, particulièrement dans les grandes villes où les places en crèche sont limitées. Saviez-vous que 37 % des parents d’enfants âgés de 0 à 5 ans considèrent que l’une des priorités de leur employeur devrait être de mettre des services de garde à disposition 5? Une nécessité qui n’est pas surprenante quand on sait que 77 % des parents trouvent difficile de concilier travail et responsabilités parentales 6.

Pour les grandes sociétés, l’option des crèches interentreprises offre une solution pratique, en réservant des places pour les enfants de leurs employés. Cependant, les PME ne peuvent généralement pas se permettre de mettre en place des dispositifs d’une telle envergure. Heureusement, il existe des alternatives pour répondre à ce besoin des collaborateurs, comme la mise en place de partenariats directs avec des crèches. Les salariés peuvent ainsi, grâce à l’entreprise, réserver des places en crèche. Certains employeurs optent même pour une prise en charge partielle des frais.

Proposer ce type d’avantage social n’a que des bénéfices. Cela permet non seulement d’aider les salariés à mieux gérer leur équilibre vie professionnelle/vie personnelle, mais aussi d’améliorer la fidélisation et l’attraction des talents. Résultat, votre PME dispose d’un avantage concurrentiel significatif. Et l’enjeu est de taille : près de 80 % des parents seraient prêts à changer d’emploi pour bénéficier de meilleures conditions de soutien à la parentalité 7.

Soutien à la santé mentale

La crise sanitaire a mis en exergue la question de la santé mentale en entreprise. Les politiques QVCT, programmes de bien-être émotionnel, ressources de soutien psychologique ou actions de sensibilisation se sont multipliés ces dernières années. Malheureusement, près de 10 662 accidents du travail ont été attribués aux risques psychosociaux en 2021 8. Les causes les plus fréquentes ? Le stress accru, le harcèlement et les conflits.

Vous êtes RH de PME et aimeriez agir ? Voici des propositions d’avantages sociaux à offrir pour prendre soin de la santé mentale de vos salariés en 2024 :

  • Programmes de bien-être émotionnel : ateliers de gestion du stress, formations à la pleine conscience…
  • Accès à des thérapeutes et professionnels de la santé mentale.
  • Espaces de détente au travail pour permettre aux collaborateurs de décompresser.
  • Participation ou prise en charge totale de cours de yoga, d’application de méditation.
  • Mise à disposition de ressources en ligne liées à la santé mentale.

Réinventer la gestion des avantages sociaux pour les RH de PME

Opter pour une plateforme regroupant les meilleurs avantages sociaux

Seulement 34 % des collaborateurs connaissent réellement les avantages salariaux desquels ils peuvent bénéficier2. Ce chiffre ne fait aucun doute quant à la nécessité pour les PME d’améliorer leur communication sur ce point. L’adoption d’une plateforme unique de gestion RH peut être une solution efficace. Les informations sont centralisées.

En un seul lieu, chacun peut profiter d’un ensemble d’avantages, de services, de ressources et de contacts utiles. Vérifiez toutefois que la plateforme choisie est simple d’utilisation et adaptée à toutes les générations de collaborateurs. Autre point à ne pas négliger : une équipe dédiée peut-elle se charger du déploiement de la solution pour votre entreprise ?

Ce type d’outil tout-en-un est d’autant plus pertinent pour les RH des PME, souvent confrontées à des tâches multiples et à des ressources limitées. En regroupant les services et les prestataires en un seul point de contact, des plateformes comme Wellbeing Journey allègent le fardeau administratif des équipes RH, tout en assurant une couverture complète des besoins en avantages sociaux.

Mieux connaître les besoins et usages de ses collaborateurs

Vous l’aurez compris, l’objectif pour les PME qui désirent se démarquer en 2024 est de mieux connaître les attentes des salariés. Pour cela, vous pouvez vous tourner vers des enquêtes anonymes et des ateliers participatifs. Vos collaborateurs pourront, s’ils le souhaitent, s’exprimer ouvertement sur leurs besoins.

Vous pourrez ensuite aligner plus précisément la politique de l’entreprise avec leurs préférences. Dans l’idéal, la plateforme RH de gestion des avantages sociaux vous offrira des outils de collecte et d’analyse anonyme et sécurisée des données. De quoi cibler des améliorations spécifiques et faire évoluer votre politique d’avantages sociaux en PME pour 2024 !

A propos de Wellbeing Journey

Wellbeing Journey aide les entreprises à soutenir leurs employés autour de leur santé physique et mentale et de leur bien-être financier de manière personnalisée, en mettant à leur disposition des services adaptés à leurs besoins individuels. 

Une plateforme tout-en-un, visant à centraliser l’ensemble des actions de QVCT, tout en simplifiant leur mise en place afin de soulager les services RH.  

Wellbeing Journey propose une approche innovante des avantages sociaux en remettant les besoins individuels au coeur des préoccupations, afin de favoriser une meilleure satisfaction employés.

1 Les aspirations des salariés, nouvelles attentes ou retour aux fondamentaux ?

2 Les avantages sociaux dans un monde en mutation

3 Vers une transparence des salaires en France ?

4 Baromètre d’opinion des Français actifs sur les aidants familiaux exerçant une activité professionnelle

5 Comment les familles réussissent-elles à concilier leur vie familiale avec leur vie professionnelle ? Besoins et aspirations

6 Travail & parentalité une articulation difficile

7 82 % DES PARENTS SONT PRÊTS À CHANGER D’ENTREPRISE POUR UN MEILLEUR SOUTIEN À LA PARENTALITÉ

8 Rapport annuel 2021 de l’Assurance Maladie – Risques professionnels Éléments statistiques et financiers


Partager l'article