Tribune

Télétravail : comment accompagner les employés ?

teletravail-vecteur-inegalites

Dans le climat actuel, la plupart des entreprises ont mis en place un protocole de télétravail en France et dans le monde. Alors que le télétravail a bien des avantages, il offre aussi des inconvénients de taille pour les employeurs et les employés.

À l’heure d’aujourd’hui, plus d’1 français sur 7 est en télétravail, ce mode de vie est vite devenu la norme en France, un changement dans nos habitudes qui chamboule complètement notre façon de travailler.

Dans cet article, nous reviendrons sur ces difficultés mais aussi sur les mesures mises en place par les ressources humaines de grandes entreprises afin de soutenir les employés et de créer une atmosphère de travail soutenable.

Des inégalités de taille

Le télétravail est malheureusement une source de grandes inégalités, on pense notamment au gap entre les hommes et les femmes.

En effet, selon le Conseil d’intervention pour l’accès des femmes au travail (CIAFT) du Québec par exemple « l’isolement des télétravailleuses est un réel danger pour les femmes victimes de violences conjugales pouvant perdre leur réseau professionnel et ainsi être plus exposée à la violence ».  Un problème grave qui doit être pris au sérieux par les administrations et les entreprises.

Par ailleurs, si les enfants ne sont pas scolarisés à cause du confinement, ils finissent alors par cohabiter avec leurs parents qui sont en télétravail. Un vrai défi du quotidien pour être productifs mais aussi un problème d’inégalité avec les collèges sans enfants par exemple.

On pense notamment aux travailleurs avec enfants ayant moins de chances d’être promu ou d’avoir une augmentation. Selon une étude du cabinet Valoir en mai 2020, les parents consacrent en moyenne 2,3 heures par jour à leurs enfants pendant leur journée de travail. Mélanger sa vie privée et sa vie professionnelle peut très vite devenir difficile à gérer.

Que mettre en place alors ?

Pour les employeurs, il est primordial de mettre en place un vrai système de télétravail. Tout d’abord, fournir à ses employés de bons outils comme par exemple un ordinateur, un deuxième écran, une chaise ergonomique, un clavier et une souris mais on pense aussi à fournir des solutions de rangements pour les classeurs, fichiers.

Pourquoi ne pas fournir aussi aux télétravailleurs des serre-câbles ou des gaines afin de protéger et de rassembler les câbles? En faisant cela, vous protégez à la fois vos outils informatiques mais aussi le bien-être des employés ayant un espace de travail plus agréable et soigné. En effet, Il est important de recréer un vrai espace bureau au sein du logement et ne pas simplement s’installer sur le canapé ou dans sa cuisine.

Installer des logiciels de communication comme Teams, Slack ou Skype est aussi clé pour promouvoir les échanges entre collègues et les flux de communications internes. Créer des espaces communs de partage de documents et agendas comme Trello, Google Drive est aussi important pour centraliser les documents et le travail de chacun.  

Valoriser son équipe

Comme mentionné précédemment, le télétravail n’est pas facile pour tout le monde et peut avoir des effets dévastateurs pour l’état mental des employés.

En effet selon une étude Opinion way, 44% des salariés se disent en « détresse psychologique » , 10 point de plus qu’avant le confinement…  Avoir des procédures en place pour que les employés se sentent libres de venir parler des soucis qu’ils peuvent rencontrer mais aussi offrir des séances de méditations ou de thérapie en ligne peut vraiment faire la différence. L’important est de faire en sorte que les employés ne se sentent pas isolés.

N’oubliez pas non plus de valoriser vos employés et le travail qu’ils font au quotidien. Un simple message sur votre messagerie interne en soulignant positivement et publiquement une présentation ou un nouveau projet réussi peut faire toute la différence. Il est encore plus important de valoriser les télétravailleurs car loin du bureau, il peut être parfois bien difficile de se sentir entouré.

Si possible et selon les mesures mises en place par le gouvernement, se rencontrer hors du travail peut aussi être une bonne idée. Boire un coup ou avoir un repas organisé entre quelques collègues peut facilement être organisé et faire du bien aux télétravailleurs les plus isolés.

L’envers de la médaille

Certes, il y a de grands positifs à pouvoir travailler chez soi. Une économie en matière de transport en commun, de location et d’entretien des locaux mais aussi une souplesse des horaires de travail et moins de stress liés aux embouteillages. Cependant, tout n’est pas rose pour tout le monde et, comme cité plus haut, il existe de grandes inégalités entre les télétravailleurs.

Le télétravail apporte également des frais supplémentaires en chauffage, électricité ou même en achat d’appareils électriques ou fournitures comme un nouveau bureau ou une chaise.

De même, travailler chez soi demande également une grande indépendance et une capacité de travailler seul, de respecter des horaires et d’être productif. Cette option ne convient pas à tout le monde et peut ainsi être pénible au quotidien et mettre en péril la stabilité de l’entreprise.

Pour les chefs d’équipes, managers et directeurs, il est aussi très difficile d’évaluer le travail de chacun, savoir si les travailleurs sont présents physiquement au bureau et s’ils fournissent un travail exemplaire ou non.

Pour les employés souffrant d’anxiété, de stress ou même de dépression, le télétravail peut être un vrai défi car tout devient un peu plus difficile et la paranoïa peut facilement s’imposer. Ne pas pouvoir discuter de face à face entre collègues peut créer des situations compliquées, des mésentendues et parfois même des disputes et quiproquos.

Finalement, le télétravail n’est pas pour tout le monde mais malheureusement dans le climat actuel nous devons respecter les mesures prises par le gouvernement. Il existe de grandes inégalités et disparités entre les entreprises et les travailleurs mais il y a aussi des solutions pour apaiser les mœurs de chacun. C’est aux directeurs et aux ressources humaines de faire un pas en avant vers les employés pour faciliter la communication et la productivité des employés.