3 habitudes pour booster sa confiance créative au travail

3 habitudes pour booster sa confiance créative au travail

On entend souvent parler de la créativité et de l’innovation mais concrètement, comment faire pour sentir des sentiers battus quand on a une grosse charge de travail, des process lourds et certains collègues qui ne sont pas très ouverts à vos idées ?

Et bien on commence doucement et on se rend vite compte qu’innover et être créatif c’est avant tout un état d’esprit et des habitudes. En voici 3 qui peuvent vous aider dans votre quotidien !

Magazine IN'formation N°2 - Le marketing de la formation

Au travers de ce deuxième numéro nous explorerons les principaux aspects du marketing de la formation et son rôle crucial dans le développement et la réussite des initiatives de formation professionnelle. Vous trouverez ainsi des articles, des fiches pratiques et des interviews d’experts. Ce magazine est proposé par notre partenaire Lefebvre Dalloz Compétences.

Je télécharge le magazine

1) Devenez adepte des petits pas

Pas besoin de créer un Iphone ou même une superbe affiche publicitaire pour faire partie de “l’équipe Créa”. Innover, c’est avant tout faire différemment, améliorer ses façons de faire, avoir une approche différente pour être plus efficace, plus logique ou trouver une solution à un problème. Les innovations dont on entend si souvent parler (dites “de rupture, disruptives”) sont très rares et se font avec des équipes dédiées.

Dans la pratique, être créatif en entreprise, c’est viser l’innovation incrémentale, au quotidien. C’est trouver une autre manière de mieux communiquer avec son collègue. C’est imaginer une nouvelle fonctionnalité possible à un produit existant pour un groupe spécifique de clients. C’est essayer de trouver une solution au prochain problème que vous avez en vous disant : “Et si on faisait différemment ?”.

Plus vous allez entreprendre ces petits changements, plus entraînerez votre esprit à décortiquer des problèmes, essayer de trouver des routes alternatives et à prendre plaisir en faisant les choses à votre façon.

2) Notez toutes vos idées

Et à chaque petite idée que vous avez, prenez l’habitude de la mettre sur papier (ou smartphone) ! Cette habitude ne vous prendra pas plus de 5 secondes… et c’est pour cela qu’elle est sous-estimée. Mais écrire ses idées vous permettra de gagner confiance en vos capacités créatives.

La plupart d’entre nous ne nous sentons pas créatifs et pourtant la science et l’histoire nous montre que nous le sommes déjà. C’est parce que pour gagner confiance en soi dans un domaine, il faut pouvoir se “prouver à soi-même” que nous en sommes capables.
Et c’est la logique ici : quand vous noterez votre première idée, vous direz alors à votre cerveau : « regarde j’ai une idée, je suis un petit peu créatif », sans vraiment y croire.

Cela va vous amuser mais inconsciemment vous ouvrirez un petit peu plus les yeux sur le prochain problème à résoudre ou la prochaine situation qui demandera de réfléchir différemment. Et boum, une autre idée.

Advertisements

Sans exagérer, il n’est pas impossible de trouver au moins une ou deux petites idées chaque jour au travail. Au bout d’une semaine, vous en avez 10 à 15, et au bout d’un mois potentiellement entre 30 et 60. Attention, je parle bien de n’importe quelle idée, pas de créer un moyen de se téléporter. Vous entrainez alors votre muscle créatif et votre cerveau va commencer à croire que vous êtes assez créatif.

C’est ce que le conférencier magicien Butzi appelle le « cercle vertueux créatif » :
On note ses idées -> on prend confiance en soi -> on ouvre son esprit -> on crée de nouvelles connections -> on a une autre idée -> on la note … et on recommence.
Chaque idée encourage une ouverture d’esprit et une attitude curieuse qui amène à d’autres idées. Et tout ce que vous pouvez faire, c’est de simplement noter ce qui vous vient à l’esprit.

3) Traitez vos idées comme des plantes

La plupart du temps, quand vous noterez vos idées, vous vous direz : « Mmmh celle-ci un peu nulle », « Celle-là est impossible à mettre en place », « Celle-ci je la note même pas, elle est trop bête ».

Si vous ne résistez pas à cette tentation, ce sera comme jeter à la poubelle une graine dont on ne connait pas le potentiel. Elle aurait pu se développer et devenir incroyable. Votre idée « bête » aussi. Donc donnez une chance à cette petite graine ! 

Et traitez votre idée comme cette graine par la suite : vous l’arrosez et la laissez grandir. Une petite métaphore pour se souvenir qu’il faut certes développer ces idées mais aussi leur laisser le temps de se développez. On n’arrose pas une plante continuellement. Vos idées sont pareilles, il faut les laisser respirer et leur donner le temps de grandir. Il vaut mieux travailler intensivement sur idée pendant 5 minutes et la laisser reposer un jour que l’inverse.

Quand vous comprendrez ça, vous pourrez laisser votre inconscient faire le boulot et vaquer à vos occupations… pour mieux y revenir de manière consciente !

Comme le dit le conférencier Butzi : adopter ces habitudes est très simple, mais cela ne veut pas forcément dire qu’il est facile de vraiment le faire. Mais essayez, et vous verrez qu’elles renforceront rapidement votre confiance créative et donnerons du peps à votre quotidien !

Partager l'article