RH : Pourquoi la santé de vos salariés devrait être votre priorité n°1 en 2023

RH : Pourquoi la santé de vos salariés devrait être votre priorité n°1 en 2023

Explosion des arrêts maladie, augmentation des burn-out et du taux d’absentéisme… Il devient urgent, pour les entreprises, de déployer une politique santé intelligente dans leur organisation afin de soutenir leurs salariés. Mais par où commencer ?

Plusieurs études alertent sur l’état de santé des salariés en 2022. Selon le baromètre d’Empreinte Humaine & Opinion Way, plus de 2,5 millions de salariés seraient en burn-out sévère, soit 3X plus qu’avant l’apparition de la pandémie du COVID-19. 

Nous observons un autre phénomène inquiétant, selon un autre baromètre effectué par Malakoff Humanis, plus de 4 salariés sur 10 se sont vu prescrire un arrêt maladie cette année, et les troubles psychologiques constituent par ailleurs le principal motif des arrêts longs : 28% en 2022 vs 14% en 2016.

Cela s’explique d’une part par la succession de crises auxquelles nous devons faire face ces dernières années, mais également par le manque de moyens mis en place en entreprise.

En effet, selon une étude Capterra réalisée en mars 2022, 81% des entreprises n’ont mis en place aucun dispositif spécial pour prévenir les problèmes de santé mentale ou les guérir…

Il est donc essentiel d’agir dès maintenant et de repenser votre politique santé en entreprise en proposant des solutions adaptées et concrètes. 

L’occasion aussi de tordre le cou à certaines idées reçues : une bonne politique santé ne veut pas dire augmentation des budgets, bien au contraire ! Mais commençons par le commencement… Pourquoi vous avez besoin d’une politique santé en interne ?

Tout d’abord, qu’est-ce qu’une politique santé ? 

Une politique santé est une stratégie mise en place sur le long terme afin de proposer des actions liées à la sécurité et à la protection de la santé des salariés. Cela va bien au-delà de la couverture santé, cela intègre des questions d’accès aux soins, des dispositifs RH, des actions de prévention et de bien-être dans l’entreprise.

Pourquoi mettre une politique santé en place ? 

Comme vous le savez déjà, vous avez un devoir de protection envers vos salariés qui se traduit aujourd’hui par un certain nombre d’obligations légales. 

Aujourd’hui, il s’agit d’aller plus loin : comme on le sait, l’État et nos diverses institutions sont meilleures pour légiférer a posteriori que pour être précurseur sur n’importe quel thème.

Si vous attendez que vos obligations légales changent pour vous préoccuper de la santé de vos salariés et mettre en place des mesures qui ont du sens, vous risquez des déconvenues. 

Quels risques pour vous si vous n’en mettez pas en place ? 

Vous pourriez bien voir augmenter vos coûts directs/indirects liés à l’absentéisme (indemnisation, arrêt maladie, frais de remplacement…). L’un des autres risques est de voir ses équipes se désengager au fur et à mesure, car ils ne se sentent pas soutenus sur le plan psychologique. Connaissez-vous le prix du désengagement pour votre entreprise ? Eh bien, il est colossal : 12 500 € par an et par salarié selon l’étude d’Apici & Mozart Consulting.

Lorsqu’on sait qu’un accident du travail coûte en moyenne 4 500 € à l’entreprise (pour plus de 60 jours d’arrêt – chiffre de l’assurance maladie), imaginez l’impact que pourraient avoir plusieurs salariés en arrêt au même moment.

comment-construire-politique-sante-hoggo-etapes

Enfin, d’un point de vue externe, une prise en charge minime de la santé de vos salariés peut avoir un impact négatif sur votre marque employeur (augmentation des coûts de recrutement, mauvaise image vis-à-vis d’un public externe, dégradation de l’e-réputation…).

Gardez en tête que pour 65 % des salariés, le fait qu’une entreprise propose des programmes d’accompagnement santé est un facteur d’attractivité, selon un récent sondage Ifop pour International SOS. Construire une bonne politique santé, c’est donc prendre de l’avance sur ces sujets et éviter ces risques sur le long terme. 

Du point de vue salarié, une bonne politique santé aura un impact positif considérable dans sa vie quotidienne, que ce soit au niveau de sa santé, sa motivation ou de son budget.

Comment construire votre politique santé

“Construire une politique santé”, cela peut faire peur au premier abord, on vous l’accorde. Pourtant, il s’agit en général de réarticuler en fonction de plusieurs analyses et des politiques santé que nous avons construit avec nos clients, voici le bilan que nous en tirons.

Tout d’abord, gardez en tête qu’une politique santé solide et efficace tourne autour de 5 axes : la prévention, la couverture santé, les réseaux de soin, le bien-être et les dispositifs RH. Il faudra donc actionner différents leviers pour chacun d’entre eux. Mais par où commencer ? Voici les étapes à suivre dans l’ordre :

  • Pour commencer, il faudra identifier les zones à risques dans votre entreprise. Puis procéder à une analyse de la consommation des dépenses santé de vos collaborateurs. N’hésitez pas à aller à leur rencontre afin de comprendre leurs besoins également. 
  • Le cœur de votre politique santé doit être une bonne couverture mutuelle/prévoyance. Comparez les consommations aux besoins identifiés et revoyez vos contrats si besoin. Cette étape est cruciale, car elle vous permettra soit de proposer de meilleures garanties ou de faire des économies considérables qui vous permettront d’augmenter votre budget RH. Avec ce budget, vous pourriez proposer plus de solutions liées au bien-être de vos salariés par exemple.
  • Penchez-vous également sur l’accès au soin. Choisissez-le meilleur réseau de soin qui offrira le plus d’avantages à vos salariés (tarifs négociés, prestations exclusives, garanties de qualité, service premium…)
  • Ne passez pas à côté des actions de prévention. C’est essentiel ! Il vaut mieux prévenir que guérir, cela aura impact très positif sur le long terme. Vous pouvez par exemple proposer des sessions de formations ou proposer des garanties qui couvrent des soins liés au bien-être ou la médecine douce dans votre prochain contrat de mutuelle.
  • Ensuite, vous pourrez développer votre stratégie bien-être en recherchant par exemple des partenaires/prestataires qui proposent des solutions adaptées. Que ce soit dans le domaine du sport, de la nutrition ou du bien-être mental par exemple.
  • La dernière étape est de préparer tous les dispositifs RH que vous allez mettre en place. Votre rôle sera d’accompagner vos collaborateurs, mais pas que…  Ils doivent se sentir écoutés et soutenus. Voici quelques conseils :
    • Mettez à disposition en permanence le moyen aux salariés de vous faire part des difficultés rencontrées anonymement. Via un formulaire en ligne par exemple.
    • Donnez envie à vos collaborateurs, et donnez une dynamique à vos annonces afin de les captiver et que vos actions aient une bonne visibilité. 
    • Demandez régulièrement des feedbacks sur les solutions proposées. Une politique santé n’est pas figée dans le temps et doit pouvoir s’adaptée aux besoins évolutifs de vos salariés. 

Et voilà… Si vous suivez à la lettre ce plan, vous construirez à coup sûr une politique santé solide. En plus de pouvoir améliorer votre image auprès des collaborateurs, elle vous permettra de :

  • réduire les coûts directs et indirects liés à l’absentéisme
  • réduire le taux de turn-over et les coûts de recrutement
  • améliorer la marque employeur pour attirer et fidéliser plus de talents.

Besoin d’accompagnement dans cette démarche ? Hoggo est là pour vous aider à chaque étape ! 

Notez le

Rated 4.5 / 5 based on 317 reviews
Partager l'article