Quelle formation pour devenir gestionnaire de paie ?

Quelle formation pour devenir gestionnaire de paie ?

Gestionnaire de paie fait partie des métiers de la comptabilité. Il peut être exercé dans des structures variées : grandes entreprises, PME, cabinets d’expertise comptable, fonction publique et est un poste stratégique pour n’importe quelle société.

L’emploi de gestionnaire de paie consiste à gérer l’ensemble des éléments de rémunération des salariés d’une ou plusieurs entreprises.

Des formalités administratives liées au recrutement, à l’élaboration des paies, l’édition des bulletins de salaires, en passant par l’établissement des attestations courantes (arrêt de travail, congés…) aux déclarations sociales et relations avec les caisses de retraite.

7 conseils pour préserver la santé mentale de vos collaborateurs

À l'heure où 1 salarié sur 2 s'estime être en détresse psychologique (Opinion Way), le rôle des entreprises dans la santé mentale des collborateur·ice·s n'est plus à démontrer. Découvrez 7 conseils pour des équipes épanouies et en meilleure santé dans notre e-book sur le sujet : culture du feedback, ouverture et parole libérée, avantages salariaux etc. Inspirez vos actions QVCT et faites de votre entreprise une championne de la santé mentale. Cet e-book vous est proposé par notre partenaire Urban Sports Club.

Je découvre

De plus, il s’agit d’un métier très recherché par les entreprises et il existe de nombreux emplois de gestionnaires de paie à pourvoir comme vous pouvez le voir ici.

Compétences pour devenir gestionnaire de paie

Pour être un bon gestionnaire de paie, il est nécessaire de faire preuve de certaines compétences professionnelles.

Il est évidemment nécessaire de posséder d’excellentes compétences en comptabilité, mais aussi en législation sociale, législation du travail et quelques connaissances en RH. Des compétences techniques sont également demandées, notamment pour la maîtrise de logiciels professionnels.

Mais ce n’est pas tout, pour exceller dans l’emploi de gestionnaire de paie, il est aussi indispensable d’avoir certaines qualités humaines que nous décrivons ci-dessous.

Les qualités requises pour un chargé de paie

Le gestionnaire de paie doit faire preuve d’objectivité, de neutralité et de diplomatie afin de nouer de bonnes relations avec la direction et les employés de l’entreprise. Il est l’un des garants du climat social qui règne dans l’entreprise. La discrétion est aussi une qualité requise étant donné la sensibilité des informations dont le chargé de paie aura accès, notamment le montant des salaires.

La technicité et la rigueur sont également de mise. Une connaissance avancée en matière de droit social et de droit du travail sont la base de ce métier. Il faudra aussi être attentif aux changements réglementaires pour l’appliquer rigoureusement aux fiches de paie, aux demandes de congés où les évolutions sont fréquentes.

Études et formations pour devenir gestionnaire de paie

Un emploi de gestionnaire de paie est généralement accessible après un bac +2 ou bac +3. Voici des exemples d’études à suivre pour devenir gestionnaire de paie :

  • Bac +2 : BTS comptabilité et gestion ou DUT gestion des entreprises et des administrations (GEA avec spécialité finance comptabilité).
  • Bac +3 : Diplôme de comptabilité et de gestion ou Licence professionnelle gestion de la paie et administration du personnel ou toute autre Licence en ressources humaines, gestion ou comptabilité.
  • Bac +5 : Il est possible de poursuivre ses études jusqu’à un niveau bac +5 dans une école privée ou avec un Master Administration économique et sociale.

Il y a aussi l’option des formations continues pour devenir gestionnaire de paie. Pour tous les niveaux et tous les statuts : du jeune étudiant sorti de terminal aux demandeurs d’emploi, en passant par un salarié en reconversion professionnelle…

La suite après la publicité

Plusieurs possibilités de formations sont disponibles. De quelques mois à une durée d’un an, il est possible de se former sur des logiciels de paie ou d’aller jusqu’à l’obtention d’un titre professionnel de gestionnaire de paie, par exemple.

En ligne ou en présentiel, il existe des formations continues pour devenir gestionnaire de paie éligible au CPF, renseignez-vous sur vos droits à la formation sur votre compte CPF.

Quelles sont les activités d’un gestionnaire de paie ?

Le gestionnaire de paie ou chargé RH aura plusieurs missions au sein de l’entreprise en lien avec les ressources humaines, il.elle participera à :

  • l’élaboration des fiches de paie : préparation, contrôle et édition des bulletins de paie ainsi que la gestion du logiciel associé.
  • La gestion de la relation avec les organismes sociaux et partenaires : Gestion des déclarations fiscales et sociales de la société (URSSAF, mutuelle, caisse des retraites…) et de la DSN (Déclaration Sociale Nominative). Le gestionnaire de paie peut aussi être amené à gérer la relation avec d’autres partenaires donnant des avantages aux employés comme Swile, Ticket Restaurant, Gymlib.
  • La gestion du personnel : Gestion des congés, veiller à l’application du droit du travail et social, gestion du recrutement, onboarding et offboarding, gestion des contrats de travail, création de document de synthèse RH (bilan social, masse salariale, tableau de pilotage opérationnel…), élaboration des attestations (certificat de travail, attestation de sortie COVID…).
  • La communication et conseil juridique : Répondre aux questions RH des employés (bulletin de salaire, congés, charges sociales) ainsi qu’aux questions juridiques relatives aux droits sociaux.
  • La gestion des visites médicales des employés

Quelle évolution pour un gestionnaire de paie ?

Le gestionnaire de paie peut décider de changer d’environnement au cours de sa carrière. Passer d’un cabinet d’expertise comptable à une PME, par exemple, pour changer la routine, ses habitudes de travail, rencontrer de nouveaux collègues et avancer avec une entreprise différente.

Avec l’expérience et/ou les années d’ancienneté, un gestionnaire de paie peut envisager une évolution de carrière. Il peut évoluer vers un poste de responsable du personnel, consultant en matière de droit social ou encore responsable administratif et financier, par exemple.

Un gestionnaire de paie peut aussi envisager de se diriger vers un poste à responsabilité dans le domaine des Ressources Humaines, comme le poste de responsable développement RH ou encore Directeur des Ressources Humaines (DRH).

Quel salaire pour un chargé de paie ?

Le salaire d’un gestionnaire de paie varie en fonction de l’entreprise dans laquelle il travaille, mais aussi selon les années d’expériences. En moyenne, un gestionnaire de paie obtient un salaire entre 25 000€ et 45 000€ brut par an soit entre 1 625€ et 2 925€ net par mois.

En plus de l’ancienneté acquise, le salaire augmentera selon l’évolution hiérarchique. Comme nous l’avons vu précédemment, le gestionnaire de paie aura de nombreuses perspectives d’évolutions en manageant une équipe. Étant un métier recherché, il n’est pas rare de voir les chargés de paie changer plusieurs fois d’entreprises au cours de leur carrière pour obtenir un meilleur salaire ou prendre plus de responsabilités.

En conclusion, le gestionnaire de paie est un métier dont les entreprises auront toujours besoin pour fonctionner normalement. Après une formation allant de bac+2 à bac+5, un jeune diplômé n’aura pas de mal à trouver un travail avec des perspectives d’évolutions intéressantes selon son expérience et ses compétences acquises durant son parcours professionnel.

Partager l'article