Comment rédiger une bonne annonce de recrutement ?

Comment rédiger une bonne annonce de recrutement ?

La rédaction d’une annonce de recrutement efficace est cruciale pour attirer les meilleurs talents sur le marché. Cependant, ce n’est pas une tâche aussi facile qu’on ne le croît. Dans cet article, nous vous partageons des conseils pratiques pour rédiger une offre d’emploi attrayante qui attirera les candidats les plus qualifiés !

C’est le moment de recruter, partez sur de l’inbound recruiting, et il faut maintenant rédiger l’annonce. Et si vous êtes ici, c’est que c’est la partie qui bloque. Voyons cela ensemble.

La rédaction d’une offre d’emploi ne doit pas être considérée comme banale et monotone – c’est plutôt du marketing ! Il s’agit d’atteindre votre client cible, en l’occurrence le candidat idéal. Vous l’attirerez avec un contenu qui attirera l’attention et l’incitera à agir : vous mettre en relation avec lui pour qu’il puisse commencer son parcours professionnel.

Le recrutement est un processus complet, optimisable. La création de l’annonce n’en est qu’une toute petite partie.

La rédaction d’une offre d’emploi parfaite est essentielle pour faire une excellente première impression sur les candidats potentiels et pour assurer le succès de votre entreprise. Suivez ces quelques conseils pour créer une offre attrayante qui donnera envie à tout candidat de rejoindre votre entreprise !

C’est parti !

Un titre clair et accrocheur

Rédiger un titre précis est essentiel pour capter l’attention du public. Ne surpromettez pas, mais soyez clair. Utilisez les termes recherchés par le candidat idéal et la dénomination exacte de son poste. Comme pour les gros titres des journaux, le titre doit suffire à convaincre d’ouvrir l’annonce.

Il faut rester clair et descriptif pour attirer les meilleurs candidats. Utilisez la dénomination exacte du poste, telle qu’elle apparaîtra sur Indeed ou Google, cela va aussi aider à trouver votre annonce via les moteurs de recherche.

Voici un (très) mauvais exemple trouvé sur Indeed.

Aucune info sur le type d’emploi, une notion d’urgence oppressive, vous ne faites pas de pub pour une promo d’une nouvelle voiture. Chercher à être “sensationnel” ou “subversif” va brouiller le message; votre annonce sera parmi des milliers d’autres, il ne faut pas qu’on se pose des questions rien qu’en regardant le titre.

Voici un autre exemple mieux, mais améliorable :

Le poste est bien là : commercial. Mais on ne sait pas dans quel secteur d’activité, si c’est sédentaire ou mobile, si on vend des produits ou services, etc.

Voici un bon titre, clair et précis, on sait tout de suite les grandes lignes et si le poste peut nous intéresser :

On pourrait faire encore mieux avec l’emplacement du lieu de travail, la ville au moins ou la ville et le quartier pour une grande ville.

Simple et précis : voici une petite matrice toute bête

[Poste] [secteur d’activité] [ville] [type de contrat]

Chef(fe) de rayon alimentaire bio à Toulon centre-ville, CDD 8 mois

Une offre structurée concentrée sur l’essentiel

Les informations importantes doivent être en premier, imaginez que vous expliquez le poste à une personne de votre connaissance : l’histoire de l’entreprise, son âge et le nombre d’employés ne sera certainement pas ce que vous allez dire en premier, si ?

Il faut rester court : plus une annonce est longue, moins elle a de succès.

Prohiber les paragraphes à rallonges et les informations superflues. Faites des phrases courtes. Espacez vos contenus, utilisez des listes ou du gras sur les éléments clés si vous le pouvez.

Triez les informations par priorité.

Pour vous aider, nous avons créé une checklist de la rédaction d’annonce à suivre vous aider

Suivez cette trame pour ne rien oublier :

Le poste / les missions / l’équipe 

  • L’emplacement 
  • Type de contrat et durée
  • Plus de précision sur le poste
  • Salaire
  • La date de début
  • Horaires

Profil / compétences demandées

  • Diplômes ou certifications/permis 
  • Expérience souhaitée
  • Compétences recherchées
  • Description des missions
  • Perspectives d’évolution

Les plus

En fin d’annonce, vous pouvez parler des choses en plus, des avantages (pas des minima légaux, les véritables avantages), du type d’équipe, de votre démarche QVT…

À propos de l’entreprise 

Ne présentez votre entreprise qu’à la fin, il faut d’abord que le poste intéresse la personne avant de le faire s’intéresser à vous. Un candidat motivé ira de toute manière se renseigner sur votre entreprise sur le net. Restez dans les grandes lignes, parlez de votre secteur, votre positionnement, un peu de votre marque employeur (voir plus bas).

recrutement

Pour les compétences que vous mettez dans la liste: ne gardez que celles qui sont réellement nécessaires, pas celle qui serait “un plus”, gardez ces dernières pour la fin de l’annonce ou lors du premier entretien.

Si vous formez vos équipes, parlez-en dans l’annonce, c’est un point important et potentiellement très motivant.

Adaptez votre langage

On ne parle pas à l’intégralité de la population de la même manière, en fonction du poste, du secteur d’activité ou de l’âge de votre profil type, il va falloir adapter le langage.

Le champ sémantique va aussi devoir changer, on ne parle pas de la même manière à une personne très opérationnelle qui va manipuler des machines qu’à un designer ou à un commercial.

Pour adapter votre ton, faites-vous aider si besoin :

Si vous avez déjà un ou plusieurs postes du même type dans votre entreprise. Ce sont vos interlocuteurs privilégiés : faites-leur relire l’offre, concevez-la avec eux, discutez-en.

C’est une création de poste sans équivalent. Il faut alors faire un peu de recherches : mettez-vous à la place du candidat et cherchez le poste que vous proposez, dans votre secteur, vous trouverez de l’inspiration sur les termes à utiliser.

Jetez un œil sur ce que les autres entreprises de votre domaine recherchent et comment elles le formulent. Vous pouvez aussi lire ou participer à des conversations avec des professionnels de secteurs similaires sur les réseaux sociaux – ces groupes peuvent être un excellent moyen de trouver une nouvelle inspiration !

Étre clair sur le salaire et l’expérience

Indiquez le salaire minimum clairement et simplement. C’est l’un des critères principaux pour tous les candidats, surtout si vous cherchez des profils qui sont déjà en poste, mais cherchent à quitter le navire. Salaire et commission, s’il y en a, il faut les préciser et sur quoi elles sont calculées.

La question récurrente est : en brut ou en net ? La norme est de parler en brut, qui est la seule chose réellement inscrite au contrat. En tant que recruteur, vous le savez. Mais ce ne sera pas le cas de tous les candidats, surtout les plus jeunes.

Précisez donc bien dans votre annonce que vous parlez en brut.

Pour l’expérience, “5 ans d’expérience” ne veut pas dire grand-chose, quantité et qualité sont différentes.

Préférez demander “expérience réussie dans [tâche accomplie]” en mettant peut-être un ou deux exemples de ce dont vous avez besoin. En plus, cela va guider le candidat dans sa lettre de motivation et sa préparation d’entretien, vous allez gagner du temps.

Évoquez la marque employeur

La marque employeur, c’est tout ce que votre entreprise a mis en place pour attirer de bons profils et surtout les faire rester. C’est la culture de votre entreprise, comment vous gérer les évolutions de carrière, la communication interne, les avantages, les engagements… Pour faire un parallèle (très) approximatif, c’est votre image de marque là où les clients seraient vos employés.

Ce n’est pas sur une annonce d’emploi qu’il faut la construire, faites-y allusion et laissez le candidat se renseigner sur votre site ou sur vos réseaux sociaux.

Soyez précis sur les contraintes et obligations

Votre poste nécessite des accréditations particulières, un permis particulier ou nécessite des déplacements professionnels ?

Si le poste implique des accréditations, certifications ou permis, n’oubliez surtout pas de le préciser. S’il y a des déplacements à prévoir, il faut aussi le dire (comment, tous les combien de temps, pour combien de temps, où ?).

De la même manière, si le fonctionnement de votre entreprise nécessite des permanences, des astreintes, certains jours de travail le week-end ou des horaires ponctuels de nuit, dites-le (et précisez les compensations prévues)

Si vous formez vos équipes à des certifications ou permis, il faut le mentionner également.

Expliquez comment postuler

La grande oubliée, la dernière étape.

La dernière étape, la plus simple, mais qui va permettre d’engager votre candidat dans une démarche rassurante en lui indiquant étape par étape comment la suite de sa candidature va se passer. 

C’est une étape toute bête, mais c’est parce que c’est la dernière qu’elle est souvent omise : préciser comment va se passer la suite, comment postuler, le temps moyen de traitement, les deadlines de candidature, qui contacter, comment, avec quels documents…

Facilitez le travail du candidat qu’il sache réellement ce qu’il doit faire.

Conseil bonus : diffuser et suivre  efficacement vos offres d’emploi

Vous gérez des recrutements, quel que soit le type de contrat ou la fréquence, des apprentis, des stagiaires ? Gagnez du temps avec un logiciel spécifiquement prévu pour vos besoins.

Le logiciel de recrutement Jobaffinity vous permet de créer des annonces, de les diffuser sur plusieurs plateformes de jobbing, d’avoir le suivi des candidatures, des contacts, des échanges, des documents…

C’est plus qu’un outil, c’est un véritable assistant.

Il est compatible avec la plupart des solutions et applicatifs RH du marché. N’hésitez pas à consulter le site d’INTUITION SOFTWARE pour plus d’informations.

Pour conclure 

Pour faire une bonne annonce, il faut :

  • Bien définir le poste
  • Comprendre votre candidat idéal
  • Lui présenter l’offre de manière claire et précise
  • Se focaliser sur ce qui l’intéresse
  • Ne pas faire trop long
  • Lui donner tous les points clés afin de l’aider à préparer et envoyer sa candidature

Prendre le temps de faire une bonne annonce, c’est gagner du temps pendant toute la suite, celle aussi sensible : Trier les CV et candidatures !

Le recrutement, c’est la mise en place d’un partenariat à long terme, il faut le soigner !

Notez le

Rated 4.5 / 5 based on 224 reviews
Partager l'article