Manager et leader : différence et points communs

Manager et leader : différence et points communs

Contrairement aux idées reçues et aux pratiques dans certaines organisations et entreprises, il existe une grande différence entre leader et manager. Et cela malgré les nombreux points communs entre ces deux profils.

Quelles sont alors les différences entre manager et leader ? Quels sont également les points de ressemblances ? Découvrez la réponse dans la suite de cet article.

Manager et leader : qui sont-ils vraiment ?

Au sein d’une organisation, le manager est la personne dont le rôle consiste à organiser et à mener à bien les activités de la structure. Il occupe une place prépondérante dans la hiérarchie et sert de lien entre les employés et les dirigeants. En d’autres termes, le manager est le responsable des collaborateurs. Vous pouvez cliquer ici pour avoir plus d’informations sur le profil d’un manager.

En ce qui concerne le leader, c’est une personne qui, au sein d’un groupe ou d’une organisation, prend la majorité des initiatives. Il mène, de manière créative, les autres membres de l’organisation et détient le monopole du commandement.

Dwight Eisenhower a si bien résumé la notion de leadership en ces termes : « Le leadership est l’art d’obtenir de quelqu’un qu’il accomplisse quelque chose pour votre compte parce qu’il veut le faire. »

Les points de ressemblances entre manager et leader

Les rôles de manager et de leader se rejoignent sur plusieurs points. D’abord, il faut signaler qu’ils sont tous les deux des devanciers d’une organisation. Autrement dit, ce sont des icônes dans le monde entrepreneurial, et ils ont des responsabilités qui sont quasiment similaires. En effet, le manager et le leader ont une grande capacité de gestion de crise.

Ils sont également particulièrement dynamiques avec en surplus une immense compétence d’innovation. Le leader et le manager exercent aussi de l’autorité et ont de l’emprise sur leurs collaborateurs. Le charisme et la volonté dans l’exercice des fonctions sont identiques.

De plus, le manager et le leader partagent une vision identique et cherchent à atteindre un objectif commun qui est la prospérité de l’entreprise. Ils utilisent différemment les mêmes armes et ont souvent des fonctions complémentaires. Le leader a besoin d’un peu de management pour faire travailler ses collaborateurs et vice-versa.

Les points de dissemblances entre leader et manager

Tout comme les points communs, ces deux profils sont aussi différents sur plusieurs points. Connaître ces différences permet de mieux cerner leurs rôles et d’éviter de les confondre.

La liberté de création

Le premier point de dissemblance entre ces deux profils a rapport avec la liberté de création. En réalité, le leader a beaucoup plus cette liberté que le manager. Il est imaginatif, créatif et peut décider du fonctionnement ainsi que de l’avancement de ses projets.

Le leader ne craint donc pas le changement et bouscule constamment les habitudes contrairement au manager. Ce dernier se contente de suivre les règles et applique uniquement les méthodes et les notions reçues en formation. Il fait exceptionnellement preuve d’imitation et apporte des améliorations au processus existant.

Advertisements
cegos formation

L’attitude dans la gestion

Le leader est une personne authentique, transparente et sûre d’elle-même. Il impose de manière naturelle son charisme et force l’admiration de ces subalternes. Le leader se sent bien dans sa peau, se montre toujours sur son bon jour et ne craint pas de proposer ses idées.

Le manager quant à lui est du genre à se réfugier dans sa zone de confort. Il adopte un style de gestion bien défini, copie sur d’autres personnes et n’est pas aussi charismatique que le leader. 

La réalisation des objectifs

Le leader et le manager se différencient en matière de vision et d’objectif. Le leader se fixe un plan et connaît strictement la marche à suivre. Il a une vision à long terme et parvient à fédérer ses collaborateurs pour matérialiser cette vision.

Le manager a plutôt des objectifs sur lesquels il se concentre. Il s’assure également de l’accompagnement de son équipe et veille à l’exécution des tâches dans un délai donné. Le manager ne s’éloigne généralement pas de son plan d’action défini au préalable.

La prise de risque

Le leader pour atteindre ses objectifs tente de nouvelles procédures, invente de nouvelles approches. Il prend ainsi de nombreux risques et se sert de ses échecs pour arriver à ses fins.

Cependant, le manager prend peu de risques ou les évite carrément. Il anticipe les problèmes et tente de les minimiser à tout prix. 

Le relationnel

Le leader pour la concrétisation de sa vision s’entoure des bonnes personnes. Il sait fédérer les forces et construit une relation de confiance entre ses collaborateurs. Grâce à son charme, il est capable d’influencer les personnes pouvant l’aider à accomplir son projet. Le leader est entouré d’admirateurs qui le soutiennent dans sa vision.

Le manager met en place les processus efficaces et des règles de travail fixes pour l’atteinte de ses objectifs. Il donne les directives à suivre et attribue les tâches à effectuer par les employés, mais sa capacité de tisser des relations n’est pas aussi développée.

Les qualités indispensables à l’exercice de ces fonctions

Occuper la place de leader ou de manager n’est pas à la portée de tout le monde. Il est nécessaire de posséder certaines qualités indispensables. Le leader doit être éloquent pour facilement transmettre ses idées et se fait comprendre aisément. Il représente carrément le moteur et le socle de l’organisation. Il doit pouvoir motiver, conseiller, influencer et orienter ses collaborateurs.

Un bon leader doit donc avoir du charisme, une autorité naturelle, une authenticité et un dynamisme sans pareil. Par ailleurs, le manager est un facilitateur de projet et met en œuvre les moyens pour atteindre les objectifs. Pour bien exercer la fonction de manager, il est important d’avoir un grand sens d’organisation et être pragmatique.

Le sens de l’écoute et du relationnel, l’agilité et la capacité d’adaptabilité aux situations sont des qualités indispensables. Avoir ces qualités est une garantie pour la réussite des projets de l’organisation. En conclusion, les fonctions de manager et de leader ne sont pas si différentes au fond et sont indispensables pour l’entreprise.

Notez le

Rated 4.5 / 5 based on 184 reviews
Partager l'article