Prolongation des aides exceptionnelles à l’embauche d’alternants

Prolongation des aides exceptionnelles à l’embauche d’alternants
La rédac' Culture RH

Dans le cadre du plan « Un jeune, une solution », le coup de pouce aux entreprises pour le recrutement d’alternants est encore prolongé de six mois.

Le Premier ministre Jean Castex l’a annoncé lors de son discours à l’occasion du salon Global Industrie à Lyon le 6 septembre : les aides exceptionnelles accordées aux entreprises pour le recrutement d’alternants sont prolongées de six mois supplémentaires, jusqu’au 30 juin 2022 (elles s’appliquaient précédemment aux contrats conclus entre le 1er juillet 2020 et le 31 décembre 2021).

Un nouveau coup de pouce dans le cadre du plan « Un jeune, une solution » lancé à l’été 2020 et intégré dans le plan de France Relance pour faire face aux conséquences économiques et sociales de la crise sanitaire.

5 000 ou 8 000 euros

Dédiées aux contrats d’apprentissage et de professionnalisation, ces aides s’élèvent à 5 000 euros pour un mineur et à 8 000 euros pour un majeur et sont versées au titre de la première année d’exécution du contrat.

Elles concernent toutes les entreprises, mais sont sous conditions pour celles de plus de 250 salariés (respect d’un quota de contrats favorisant l’insertion professionnelle).

À noter que cette aide exceptionnelle se substitue à l’« aide unique » perçue par les entreprises de moins de 250 salariés embauchant un apprenti de niveau CAP à Bac (Bac +2 pour l’Outre-mer) et dont le plafond est fixé à 4 125 € pour la première année de contrat.

Notez le

Rated 4.4 / 5 based on 224 reviews
Partager l'article

La rédac' Culture RH