Représentants du personnels

Cumul des mandats d’élus (DP, CHSCT, CE…), quelles sont les règles ?

membre-chsct-delegue-personnel

Un délégué du personnel peut-il être également membre du CHSCT ?  Un élu du comité d’entreprise peut-il siéger au CHSCT ? Un délégué du personnel peut-il être élu au CE en même temps que son mandat ? Un délégué du personnel peut-il également être représentant de la section syndicale ?

Toutes ces questions méritent d’être posées aussi bien pour les acteurs des ressources humaines, mais également pour les salariés qui souhaiteraient s’investir dans la vie représentative au sein de l’entreprise.

Petit tour d’horizon des différentes règles liées au cumul des mandats d’élus en entreprise.

Un membre du CHSCT peut-il être délégué du personnel ?

Le plus simple pour répondre aux différentes questions que vous pouvez vous poser sur la légalité du cumul des mandats, c’est de récapituler les différentes représentations existantes dans l’entreprise et de suivre la matrice ci-dessous.

Délégué du personnelÉlu du CE ou du comité d’établissementReprésentant syndical au CEMembre élu du comité central d’entreprise (CCE)Représentant syndical au CCEDélégué syndical (− de 300 salariés)Délégué syndical (300 salariés et +)Élu du CHSCTReprésentant de la section syndicale
Délégué du personnelOUIOUIOUIOUIOUIOUIOUIOUI
Élu du CE ou du comité d’établissementOUINONOUIOUINON(1)OUIOUIOUI
Représentant syndical au CEOUINONNONOUIOUI(2)OUIOUIOUI
Membre élu du comité central d’entreprise (CCE)OUIOUINONNONOUI(3)OUIOUIOUI
Représentant syndical au CCEOUIOUIOUINONOUIOUIOUIOUI
Délégué syndical (− de 300 salariés)OUINON(1)OUI(2)OUI(3)OUIOUINON
Délégué syndical (300 salariés et +)OUIOUIOUIOUIOUIOUINON
Représentant de la section syndicaleOUIOUIOUIOUIOUINONNONOUI

Cette matrice, publiée par wk-rh, récapitule l’ensemble des mandats possibles et recense 3 cas particuliers:

(1) Sauf si le délégué syndical obligatoirement désigné représentant syndical au CE, renonce à ce dernier mandat. Dans ce cas, il n’y a pas de représentant syndical siégeant au comité d’entreprise.

(2) Le cumul de la fonction de délégué syndical d’une entreprise de moins de 300 salariés est obligatoire avec la fonction de représentant syndical au Comité d’entreprise.

(3) Le cumul de délégué syndical dans une entreprise de moins de 300 salariés est possible avec un mandat d’élu au comité central d’entreprise si et seulement s’il n’exerce pas déjà la fonction de représentant syndical dans cette même instance

A propos de l'auteur

Un expert Culture RH

Commenter l'article